Startup Weekend : petits outils pour une startup-strategy

Hier samedi, en tant que coach,  j'ai eu le grand plaisir d'échanger avec 4 des groupes qui portent des projets de startups pendant Startup Weekend de Paris. En attendant les résultats du weekend - annonce ce soir à la Cantine à partir de 17h00, voici à chaud les principaux points que je retiens de ces échanges. Au passage qu'elle énergie !

1) L'incroyable capacité des participants à travailler en équipe. Dire que vendredi soir ils ne se connaissaient pas. Chapeau !

2) Les outils classiques de la stratégie d'entreprise sont pertinents pour les startups. La stratégie se résume à répondre à 3 questions :

  • quel est mon produit : qu'est-ce que je propose, je résous quel problème, et à quel prix ?
  • qui sont mes clients : des entreprises ou des consommateurs ? Quelles sont leur spécificités (âge, sexe, autres), leur localisation géographique, leurs motivations et habitudes d'achat ? Le marché adressable est une donnnée clé pour établir un business-plan mais elle est souvent très difficile à otenir. En son absence, une liste de prospects bien qualifiés fera l'affaire,
  • quels moyens pour vendre mon produit aux clients ? Comment les clients potentiels me trouvent,  comment entendent-ils parler de ma boîte ? Quel lieu d'achat (en ligne, en magasin, chez le client) ?
3) Se poser ces questions évite de commettre quelques erreurs classiques en terme de business model sur le Web :
  • confondre l'audience et les clients : sur un site à accès gratuit l'audience n'apporte pas d'argent. Pour les sites qui se rémunèrent via la publicité, l'audience est un produit, les clients sont les annonceurs qui achètent de la pub,
  • croire que parce qu'on a un site web les internautes vont forcément nous trouver. Au passage, que vaut une société dont toute la stratégie de promotion repose sur un seul fournisseur : les moteurs de recherche. Choisir cette approche c'est se mettre dans une incroyable dépendance vis-à-vis de ces fournisseurs, et il me faudra parfaitement maîtriser les techniques de "Search Engine Optimisation" et de cross-référencement pour gagner en visibilité sur la toile.

4) Les projets les plus matures ont déjà identifié et pris en compte leurs concurrents. Si je n'ai pas de concurrents une question s'impose : y-a-t-il un marché ? Une fois les concurrents identifiés, je peux réfléchir à comment me différencier,

6) Les sites Web à thème ou communautaires sont souvent l'occasion de constituer une base de donnée prospects très bien qualifiée. Développer des services payants autour de ces données est un bon vecteur de monétisation,

5) L'indispensable technologie constitue rarement le coeur de métier d'une startup Web. Elle ne se limite pas non plus aux activités de graphisme et au Web-design. Elle intervient dans des facteurs clés que sont la capacité de mon site à monter en charge (à absorber un trafic croissant sur mon site), sa disponibilité (sa capacité à être accessible sans interruption, même en cas de défaillance du hardware), et sa sécurité (sa capacité à protéger des données et ces accès et critiques ou confidentiels).


Comments:

[Trackback] This post was mentioned on Twitter by SunTechnologist: RT @tweetmeme Startup Weekend : petits outils pour une startup-strategy http://bit.ly/4rSl5U

Posted by uberVU - social comments on December 06, 2009 at 04:54 AM GMT #

Post a Comment:
Comments are closed for this entry.
About

Connecting the Startup Essentials community with all the events, information and resources required for them to grow and scale.

Search

Archives
« April 2014
SunMonTueWedThuFriSat
  
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
   
       
Today