X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marché et la société.

Un futur plus intelligent, tout simplement

Auteur: Eric Gatrio, Senior Sales Director - Southern Europe chez Oracle. Suivez Eric sur Twitter

Refondre vos processus de back-office, transformer vos processus d'achat et votre ERP, déployer les technologies associées... malgré les apparences, la tâche n’a rien d’une mission impossible. En déployant une variété d’outils ERP connectés dans le cloud – en une ou plusieurs fois – vous libérez votre entreprise du poids des processus et technologies accumulés au fil des ans. Résultat : moins de complexité pour plus d'agilité et d'efficacité.

Pourquoi et comment évoluer vers un ERP dans le cloud ? Quelles sont les étapes d'une telle migration ? Comment choisir son fournisseur ? Telles sont les questions auxquelles cet article apporte des éléments de réponse.

Pourquoi

Avec la généralisation d'outils d’automatisation et de self-service, le cloud est aujourd’hui plus flexible que jamais, brisant ainsi les chaînes qui entravait autrefois vos processus. Au final, vous économisez du temps et de l'argent à chaque point de contact. Et grâce à des processus plus rationnels et à une visibilité améliorée, vous faites en permanence la chasse aux gaspillages pour aller plus loin dans la baisse des coûts et la maîtrise de vos budgets et de vos achats. Avec un ERP dans le cloud, vous êtes prêts à faire face aux besoins d'aujourd'hui comme aux défis et opportunités de demain.

Comment

Vous avez choisi d’évoluer vers un ERP dans le cloud ? Sage décision. Prochaine étape : définir précisément le cahier des charges de la solution recherchée.  Quels sont les domaines et processus qui requièrent une modernisation urgente – comptabilité, commandes, production, back-office... ? Où se situent les problèmes d’efficacité ? Y a-t-il des domaines dans lesquels vos solutions actuelles ne sont pas à la hauteur ? C'est par là qu'il vous faudra commencer, car c’est aussi là que vous créerez le plus d’impact.

Pensez également à l’aspect technologique du cahier des charges. Par exemple, à combien d'utilisateurs la solution est-elle destinée ? Pourra-t-elle évoluer si ce nombre augmente ? Avec quelles technologies et applications existantes votre solution devra-t-elle s'intégrer et communiquer ? Prévoyez-vous de la déployer sur une multitude de terminaux pour la rendre disponible n’importe où et n’importe quand ?

Une fois que vous aurez répondu à ces questions, vous aurez toutes les cartes en main pour bâtir votre argumentaire. Un business case bien ficelé devra démontrer les effets positifs de votre solution sur la croissance de votre entreprise, tant  en termes de défis actuels que d’opportunités à venir. Avancez les arguments chiffrés qui sauront convaincre vos dirigeants. Définissez des valeurs de référence pour vos KPI clés, mettez en évidence les économies réalisables et calculez le ROI prévisionnel pour démontrer le potentiel économique de votre solution pour votre entreprise. Prévoyez à long terme, sur 3 à 5 ans, pour mettre en avant sa valeur réelle à mesure que votre activité évolue.

Qui

Une fois ce travail de fond effectué, vous pouvez créer votre short-list des solutions et fournisseurs répondant à vos critères. Voyez au-delà des fonctionnalités. Soyez attentif à ce que le marché offre en matière de support, de sécurité, de formation, de fiabilité, d'expérience et d'aide au déploiement. 

Choisir le bon partenaire, c'est simplifier la migration de votre ERP vers le cloud, mais c’est aussi construire un futur plus intelligent et plus rentable pour votre entreprise.

Pour en savoir plus sur les solutions ERP intelligentes, lisez notre guide Plotting Your Path to Smarter ERP in the Cloud.

Lire l'ebook

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.