X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marché et la société.

Réaliser de grandes choses : Oracle Education Foundation

Guest Author

Pendant les mois d'août et de septembre, les bénévoles Oracle du monde entier se sont concentrés sur l'éducation en trouvant ou en créant des opportunités pour faire du bénévolat dans une école ou un organisme à but non lucratif axé sur l'éducation. Oracle Education Foundation est une organisation éducative à but non lucratif qui nous tient particulièrement à cœur.

Cette organisation à but non lucratif financée par Oracle est composée d'employés d'Oracle. Sa mission est d'aider les jeunes à développer leur compréhension technique, leur créativité, leur confiance, leur empathie et leur détermination à devenir des designers exceptionnels afin de créer des solutions pour répondre aux besoins des gens et résoudre les problèmes du monde. Dans le cadre du programme de la Fondation, Oracle Volunteers soutient les étudiants à travers des cours de plusieurs jours à mi-chemin entre le design thinking et les disciplines STEAM - sciences, technologie, ingénierie, arts et mathématiques.

Nous avons souhaité partager un article de blog de l’une des volontaires Oracle : Sonali Inamdar. Elle partage ses expériences, ses perspectives et les festivités liées à son bénévolat avec Oracle Education Foundation.

Apps for Human Capital Management. Elle travaille chez Oracle depuis 1998 et a dirigé les efforts de développement d'Oracle Fusion CRM Extensibility Framework, Oracle Fusion HCM Workforce Lifecycle Manager et Oracle Enterprise Manager Patch Automation dans des fonctions précédentes. Elle est passionnée par le fait de présenter les merveilles de la programmation et de la conception de circuits numériques aux élèves des collèges et aux lycées.

Par Sonali Inamdar

Au printemps 2018, j'ai fait du bénévolat en tant que coach dans la classe Internet Objects de l'Oracle Education Foundation. J'ai passé deux semaines à travailler avec des étudiants du Design Tech High School au Oracle Conference Center. Dans l'ensemble, ce que j'ai découvert était un programme incroyablement performant, des étudiants très engagés et des compétences techniques et de conceptions impressionnantes au travail.

Chaque journée a commencé par une mise en commun des réflexions des élèves de la veille, au cours de laquelle ils ont discuté de ce qu'ils avaient appris, de ce qu'ils avaient aimé et de ce qu'ils voulaient changer, ainsi que d'un objectif qu'ils s'étaient fixé pour cette journée. Ensuite, nous passons à l'objectif du jour. Les premiers jours ont été consacrés à une introduction à la batterie : Arduino, Raspberry Pi, NodeRed, MQTT, ESP8266, ainsi que des conseils sur le câblage des circuits avec une platine d'expérimentation (ou platine de prototypage). Ensuite, les étudiants ont commencé à concevoir des solutions pour leurs cas concrets d'utilisation.

Les principes de conception centrés sur l'utilisateur de l'école de Stanford (design thinking ou pensée conceptuelle) étaient clairement en action lorsque les élèves ont commencé leur projet en interviewant l'un de leurs enseignants. Ils cherchaient un vrai problème qu'ils pouvaient résoudre pour enrichir la qualité de vie de l'enseignant. Après les entrevues, les élèves ont identifié un besoin que l'enseignante ou l'enseignant avait identifié, ont fait un brainstorming sur les solutions possibles, puis ont fait un prototype de leur idée préférée.

Le groupe avec lequel j'ai travaillé a choisi de construire un système d'optimisation des tâches. L'enseignant qu'ils ont interviewé vivait dans une région rurale et éloignée de La Honda, en Californie. Ni FedEx, ni UPS, ni les services postaux ne voulaient lui livrer des colis. Par exemple, ses colis allaient au bureau de poste, mais il était souvent fermé avant d'arriver à destination. La solution mise au point par les élèves pour résoudre ce problème comprenait un système de notification qui avertirait l'enseignant de l'arrivée du colis et lui fournirait un itinéraire efficace pour rentrer à la maison afin qu'il ou elle puisse arriver au bureau de poste à l'heure. Ce projet est finalement devenu connu sous le nom de Commute-icator.

La dernière journée de cours a été consacrée à la présentation de ces projets étudiants. Les membres de la famille et les amis des étudiants, ainsi que le personnel d'Oracle et de D.tech, sont venus au Centre de conférences pour voir le travail des étudiants. Les salles étaient pleines d'énergie, les étudiants étaient clairement fiers des prototypes qu'ils avaient créés pendant ces deux semaines.

Consultez ce lien pour lire l'article de la Fondation sur la classe dans laquelle j'étudie.

Voir ou revoir
Oracle Code4Girls

Venez découvrir la ville connectée de demain dès aujourd’hui

The World Bee Project : protéger les abeilles c'est protéger le monde

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.