X

Retrouver les actualités Oracle France autour des technologies et de l'innovation.

Quand les RH gagnent en agilité

Comme les sportifs de haut niveau, les entreprises doivent faire preuve d’agilité pour offrir des performances optimales. Puissance, vitesse et endurance sont indispensables, mais c’est grâce à l’agilité qu’elles peuvent réagir efficacement aux événements inattendus. Et cela détermine souvent leur succès ou leur réussite.

Dans toute entreprise moderne, quelle que soit sa taille, l’agilité est à la base de l’innovation et de la croissance. Heureusement, le besoin d’agilité semble être reconnu par une grande majorité :  94 % des dirigeants d’entreprise et des responsables RH déclarent que l’agilité et la collaboration sont essentielles au succès de leur entreprise (Deloitte, 2017).

Mais l’agilité n’est pas encouragée pour autant au sein de l’équipe RH, où cela est pourtant essentiel. Pour innover, il est indispensable de collaborer efficacement, et une véritable collaboration s’obtient par une approche agile de la gestion du capital humain (HCM). Comment cela s’explique-t-il ? Une compréhension de tous les instants est essentielle pour gérer les effectifs de façon agile et donner à vos collaborateurs toutes les chances de montrer leur potentiel. Grâce aux derniers outils HCM basés sur l’intelligence artificielle, au machine learning et à de puissants outils d’analyse, c’est désormais possible.

L’entreprise indienne de cartes de crédit SBI Card constitue un bon exemple. Suite à la décision d’intégrer plusieurs systèmes RH via Oracle HCM Cloud, leur équipe RH a gagné en agilité en matière de recrutement, de formation et de gestion des effectifs, tout en bénéficiant d’une meilleure compréhension et d’une plus grande implication des collaborateurs.

Main d’œuvre intelligente

Les données relatives aux effectifs permettent de savoir rapidement quels collaborateurs possèdent des compétences ou une expérience particulières. Elles peuvent ensuite être associées aux données de productivité, de performance et même avec leur disponibilité actuelle. Les équipes RH et les chefs de projet peuvent ainsi constituer intelligemment des équipes réunissant différentes capacités –issues de l’ensemble de l’entreprise – sans affecter les projets en cours. Cela peut également aider à recruter le candidat le plus talentueux, plutôt qu’un profil type.

Si le recours à des freelance ou de nouvelles embauches sont nécessaires, les processus d’intégration peuvent être simplifiés en automatisant les tâches les plus fastidieuses. Il peut même commencer avant même l’arrivée de ces nouveaux effectifs. Et si des ressources internes doivent être réaffectées, il est possible d’évaluer les effectifs disponibles et de prendre une décision en quelques minutes, grâce à une vue unifiée des ressources humaines de l’entreprise.

Structure matricielle

À plus long terme, la liberté et l’agilité offertes par ces technologies peuvent même réinventer la structure de l’entreprise. L’approche matricielle est délicate à réaliser, les équipes étant formées à travers différents services et différents sites, et chaque collaborateur dépendant de plusieurs managers. Cependant, l’analyse prédictive et la modélisation peuvent aider à anticiper tout problème potentiel, afin que cela ne gêne pas la collaboration ou l’innovation, à court ou à long terme.

Pour mieux comprendre le rapport à l’innovation des responsables RH, nous avons effectué une étude dans les régions EMEA et APAC, dans des entreprises de tous les secteurs d’activité. En savoir plus sur l’étude The innovation Agenda (La question de l’innovation) ici.

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.Captcha