X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marché et la société.

  • September 26, 2019

Pourquoi la conduite autonome n’est plus réservée qu’aux voitures

Richard Smith
Senior Vice President, UKII, ECEMEA & South Clusters for Technology

L’intérêt des voitures autonomes, c’est qu’elles vous emmènent à destination tandis que, confortablement installé à bord, vous mettez à profit le temps du trajet pour travailler ou vous détendre. Pendant ce temps, les systèmes de la voiture « discutent » entre eux en coulisses, vous permettant d’éviter des obstacles, de respecter le code de la route ou de prendre l’itinéraire le plus court pour atteindre votre destination. Les entreprises connectées vont aujourd’hui dans la même direction. Alimentés par des technologies autonomes, les systèmes et les applications communiquent entre eux pour gérer les tâches quotidiennes, tandis que les employés peuvent se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Nous nous dirigeons rapidement vers l’ère où les systèmes des entreprises fonctionneront de manière autonome. Au lieu de gaspiller des ressources à gérer les bases de données, à réconcilier les fichiers, à rédiger des requêtes ou à attendre des mises à jour des données, les équipes pourront « prendre les choses en main » et soutenir les autres secteurs d’activité dans leurs efforts stratégiques.

Comment cela se passe-t-il en pratique ? C’est une question légitime, car nous ne sommes encore qu’au tout début des technologies autonomes. Voici un aperçu de l’entreprise du futur, notamment à travers l’exemple d’une entreprise qui a déjà adopté des systèmes autonomes pour garder de l’avance sur ses concurrents.


Optimiser vos processus

Tout comme les embouteillages sont le cauchemar des automobilistes, les goulots d’étranglement sont la plus grosse source de perte de temps pour les entreprises. Qu’il s'agisse de processus incohérents, d’un manque de communication entre les équipes ou du besoin de réconcilier manuellement d’innombrables feuilles de calcul, la moindre défaillance peut engendrer des coûts et une perte de temps considérables. D’autant que de plus en plus d’entreprises s’appuient sur la collecte et l’analyse de données pour optimiser leurs opérations.

Aujourd’hui, les entreprises associent de plus en plus l’IA, les systèmes basés sur le cloud et de puissantes capacités informatiques. Résultat : les machines sont désormais capables d’effectuer des tâches auparavant impossibles à réaliser sans intervention humaine. Les algorithmes du machine learning sont capables de porter un jugement, de ressentir les émotions humaines et de faire preuve de bon sens dans leurs prises de décisions. Dans le même temps, les entreprises travaillant dans le cloud autonome peuvent accéder en direct aux résultats de toutes les autres bases de données installées sur la même plateforme, et disposent ainsi d'un maximum d’informations pour rationaliser leurs opérations.

Dans le cas d’Agea, l’un des plus grands groupes de presse argentins, la solution Autonomous Data Warehouse d’Oracle a permis de réduire considérablement les besoins en maintenance sur le matériel et les logiciels informatiques. Au lieu d’interrompre ses opérations à chaque fois, Agea a confié la maintenance de sa base de données à Oracle. Ses équipes informatiques et commerciales peuvent désormais se concentrer davantage sur les nouvelles opportunités commerciales en consacrant plus de temps et de ressources à l’analyse.

Anticiper les obstacles

Toutes les voitures autonomes utilisent une forme ou une autre de GPS automatisé pour s’orienter sur les routes. De même, les systèmes autonomes aideront les entreprises à parcourir des territoires inconnus. Qu’elle cherche à conquérir de nouveaux marchés ou à lancer un nouveau produit ou service, l’entreprise autonome prendra les meilleures décisions possibles sur la voie à emprunter en fonction des données historiques, de son activité du moment et de l’évolution probable du marché.

Il ne s’agit donc pas simplement de tirer des enseignements du passé pour prévoir l’avenir le plus justement possible. Il s’agit de collecter en permanence des données, de les analyser et d’affiner la stratégie de toute l’entreprise en se basant sur une situation en temps réel. En d’autres termes, c’est comme si Waze ou Google Maps étaient intégrés à tous les niveaux de la prise de décision pour réduire les risques de rencontrer des obstacles.

La sécurité avant tout

L’un des premiers arguments de vente des voitures autonomes est qu'elles sont censées être plus sûres. Même s’il y a eu quelques incidents impliquant des véhicules autonomes à ce jour, l’erreur humaine reste la principale cause des accidents de la route. Il en va de même pour les entreprises. Selon certaines estimations, plus de la moitié des violations de données dans les grandes entreprises sont dues à une erreur humaine. Souvent, ces violations ne sont pas intentionnelles, ce qui les rend encore plus difficiles à détecter ou à traiter à temps.

Les algorithmes de machine learning associés à l’entreprise autonome seront de plus en plus puissants et capables de détecter les menaces, alertant plus rapidement les entreprises des problèmes potentiels, même si les techniques des pirates informatiques sont de plus en plus sophistiquées.

Ces fonctions des systèmes autonomes sont également inestimables en termes de conformité, en particulier à l’ère du RGPD et du regain de vigilance des pouvoirs publics en matière de respect des lois sur la protection des données. Les entreprises seront amenées à collecter toujours plus d’informations par le biais de canaux de plus en plus nombreux, ce qui rendra la gestion et le suivi de toutes ces données de plus en plus complexes.

Aucun être humain ne peut gérer cette tâche, et la simple nécessité de corriger et d’actualiser fréquemment les systèmes fait que les entreprises sont plus occupées à rattraper leur retard qu’à déjouer de potentielles menaces. Les systèmes autonomes fonctionnant dans le cloud regroupent l’ensemble des systèmes et données de l’entreprise sur une plateforme centrale, de sorte que les informations sont visibles à tout moment par toutes les équipes.

Tout cela nous renvoie à l’un des plus grands avantages du virage autonome actuel : puisqu’ils sont désormais capables de « lâcher le volant » de leurs systèmes informatiques, les utilisateurs professionnels peuvent quitter la route des yeux et chercher de nouvelles voies de croissance. À l’ère du numérique, l’agilité est l’un des piliers d’une entreprise performante, tout comme la capacité à changer de cap rapidement. Grâce à des bases de données autonomes garantissant la disponibilité de données fiables et en temps réel, les employés peuvent travailler plus sereinement et passer plus de temps à explorer d’autres voies de différenciation.

Ce dernier point est crucial. La rapidité sera toujours essentielle dans un marché impitoyable, mais de plus en plus d’entreprises chercheront à distancer leurs concurrents pour promouvoir leurs produits et leurs services et attirer l’attention des clients. Cette quête permanente de proactivité se fait au détriment de l’innovation et de la différenciation, qui sont pourtant très importantes pour les clients. L’intérêt de l’entreprise autonome réside dans le fait qu’elle pourra évoluer rapidement et avec sérénité, en étant toujours prête à sortir des sentiers battus et à se démarquer.  

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.