X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marché et la société.

Oracle Digitale Assistant : Une interface vocale révolutionnaire

Lors de sa deuxième keynote à Oracle OpenWorld 2018, Larry Ellison a dévoilé une interface vocale "révolutionnaire". Oracle Digitale Assistant permet d’obtenir des informations à partir des applications présentes dans le Cloud d’Oracle. L'objectif principal de la compagnie américaine : rendre ses applications Oracle Fusion Cloud plus faciles à interroger et à utiliser, tout en automatisant les processus métiers clés.

Prenant en charge aussi bien Alexa que Slack Facebook Messenger et Wechat, elle permet aux entreprises de créer des interfaces conversationnelles capables de répondre à toutes les questions sur les systèmes de l’entreprise, les calendriers, les organigrammes et les données opérationnelles.

Une capacité à faciliter la collaboration dans toute l'entreprise

Lors de la première démo, Ellison a demandé à l'interface Alexa de contacter Steve Miranda pour s'assurer qu'il assisterait à une prochaine réunion de lancement de produit. L'assistant a répondu : "Steve Miranda se rend actuellement à Munich, en Allemagne. Voulez-vous l'appeler ou lui envoyer un e-mail ?"

Ellison : "Email."

Alexa : "Que voulez-vous lui dire par mail ?"

Ellison : "Steve, quand tu te réveilleras, appelle-moi pour parler du prochain lancement du produit."

Alexa : "Courriel envoyé."

Ellison a également demandé à l'assistant numérique de confirmer si toutes les prévisions de ventes trimestrielles de l'entreprise avaient été mises à jour. Comme quatre des six l'avaient été, il a demandé à l'assistant d'envoyer un courriel pour le rappeler aux deux directeurs des ventes qui étaient en retard.

 « Vous pouvez réaliser des transactions ou des dialogues complexes, mais il peut également faire certaines des choses simples et fastidieuses que vous détestez faire, comme rechercher une personne parce que vous avez besoin de lui parler immédiatement. Et vous pourrez le faire tout en examinant vos statistiques et autres rapports sur vos données récoltées. Et si vous avez une question, vous pouvez immédiatement interagir avec les personnes qui sont responsables des données que vous consultez » explique Larry Ellison. « C’est un changement radical par rapport à la façon dont ces systèmes ont été utilisés auparavant » déclare Larry Ellison.

Cette interface rend également plus accessibles les données provenant d'une gamme d'applications d'affaires auparavant cloisonnées, comme le système de comptabilité. Les employés de toutes l’entreprise ont la possibilité d’accéder et d’utiliser tous ces données. « Habituellement, le système de comptabilité financière est utilisé par des professionnels de la comptabilité qui connaissent et comprennent vraiment le système. Tout d'un coup, les résultats de ce système de comptabilité, les résultats des ventes, vont être utilisés par les directeurs des ventes, par les cadres supérieurs. Des questions seront posées, et il sera facile de trouver des gens qui peuvent y répondre. »

Automatisation d'un processus « ennuyeux »

Ellison s'est également amusé à accompagner les participants d'Oracle OpenWorld à travers une démo qui automatisait un processus "extrêmement ennuyeux" : déclarer et se faire rembourser des notes de frais. À l'aide de son iPhone, il a pris une photo du reçu d'un repas que lui et un associé venaient de terminer à Nobu Palo Alto, et il a rempli le reçu avec son application de messagerie instantanée Slack.

Le rapport de dépenses pour le repas - qui s'élevait à 418 $, incluant un pourboire de plus de 30 % - a finalement été rejeté car étant trop cher pour un dîner pour deux personnes. « Et maintenant, je n'ai aucune chance de voir cet argent, mais au moins, je n'ai pas perdu beaucoup de temps à soumettre cette stupide note de frais. Il y a donc quelque chose de bon qui en est sorti. »

Il a ajouté : « Il est maintenant tellement plus facile de faire des notes de frais, tellement plus précis, que les gens ne perdent plus de temps. Si je veux savoir quand je serai remboursé pour un voyage que j'ai fait ou pour un dîner d'affaires, je n’ai juste qu’à demander. »

Un élément clé : L'automatisation facilite l'utilisation de l'application pour tous les employés et ne nécessite pratiquement aucune formation. « Je ne sais pas combien d'entre vous ont suivi la formation sur Kindle... ou celle sur votre iPhone pour apprendre à utiliser Siri », dit Ellison. « Vous savez, les systèmes informatiques modernes doivent être intuitifs et avoir des interfaces utilisateur compréhensibles pour l'homme, et c'est ce que nous apportons à ces applications au niveau entreprise. »

Le pouvoir du Machine Learning

Ellison a également mis en avant les capacités de Machine Learning intégrées aux applications Cloud d'Oracle. Cela permettra non seulement d'automatiser les processus métiers clés, mais aussi d'obtenir des informations plus précises sur les activités.

En utilisant le nouvel Oracle Fusion Analytics Warehouse, Ellison a extrait des données de toute la gamme d’applications cloud de l'entreprise, y compris les RH, la comptabilité, les ventes, le marketing et la supply chain.

Ellison a ensuite demandé à la base de données d’extraire des informations sur le programme de recrutement et de formation d'Oracle pour la « catégorie des ventes », ainsi que des données sur la performance de chaque catégorie. De là, Oracle peut analyser en profondeur un certain nombre de facteurs : Les personnes peu performantes ont-elles moins d'ancienneté que les personnes très performantes ? Existe-t-il des corrélations entre leur réussite à conclure une vente et leur spécialisation universitaire ? Les centres d’intérêts personnels sont-ils importants - par exemple, les athlètes sont-ils plus doués pour vendre que les gens qui font beaucoup d'œuvres de bienfaisance ? Les diplômés de l'USC sont-ils meilleurs vendeurs que ceux du MIT ?

Grâce au Machine Learning intégré au système vous pouvez trouver des corrélations qui vous aideront à établir des stratégies et à mieux prédire qui vous devriez embaucher pour les ventes.

Tout ce qui concerne la base de données, la migration des données ou l'optimisation des performances, est entièrement automatisé, a souligné Ellison. Et les utilisateurs peuvent importer des données de n'importe quelle source, interne ou externe.          

« Nous vous obtenons donc l'information plus rapidement, grâce à l'automatisation. Nous vous obtenons des informations de meilleure qualité, les dernières informations, et nous le faisons au coût le plus bas possible car c’est l'ordinateur qui le fait. »

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.