X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marché et la société.

Les mots-clés les plus chers en SEA à travailler en Content Marketing

Pour se rendre visible aux yeux de vos prospects, il semble naturel de vouloir investir sur de l’achat de mots-clés pour apparaître plus facilement au sein des moteurs de recherche. Le SEA (Search Engine Advertising) consiste donc à miser sur des mots-clés qui vous caractérisent le mieux afin de vous démarquer de vos concurrents et par conséquent, générer plus d'intérêt pour votre marque, vos produits ou vos services. Toutefois, certains secteurs d’activité sont en flux tendus en SEA et la conséquence naturelle du marché tend à faire monter les prix. Logique : plus les marques veulent acheter un mot-clé spécifique, plus le levier multiplicateur de retour sur investissement attendu est important, et plus il devient difficile d’émerger sans sur-investir.

Mais saviez-vous que le SEA n’est pas la seule arme à votre disposition ? En effet, les tendances fortes de ce canal de communication peuvent être facilement exploitées via une bonne stratégie de marketing de contenu, afin de travailler la complémentarité des campagnes dans une approche cross canal. En choisissant le meilleur des deux mondes, vous êtes capable d’allier SEA et content marketing dans une démarche gagnante.

Identifiez les mots-clés importants en SEA

Selon une étude réalisée par un cabinet spécialisé en SEA, les mots-clés les plus chers peuvent coûter de 7 000 à 30 000 euros par jour sur Google. Autant dire qu’à ce prix, la question de la pertinence se pose réellement. Quelques exemples illustratifs :

  • hôtel > 30 000 € par jour
  • voyage > 17 600 € par jour
  • solde > 14 300 € par jour
  • mutuelle > 14 100 € par jour
  • formation > 13 258 € par jour
  • rencontre > 9 900 € par jour
  • vidéo >9  700 € par jour
  • crédit > 8 200 € par jour
  • assurance > 8 100 € par jour
  • prêt > 7 750 € par jour

S’il convient donc d’être plus précis et d’affiner ses critères d’analyse, on se rend rapidement compte que l’investissement sur des mot-clés génériques présente assez peu d'intérêt comparé à des choix plus ciblés et plus précis.

Comment se lancer? La première étape consiste à savoir comment se positionnent vos concurrents. Si une simple recherche sur Google sur un mot-clé spécifique permet d’en savoir un peu plus, deux outils très utiles vous apportent une vision globale et précise de votre environnement concurrentiel sur Google.

Google Trends

Ce site permet d’accéder aux informations recherchées par les internautes et donne une bonne idée des tendances du moment. L’objectif est double : trouver ce qui fait l’actualité pour rebondir dessus via des publications adaptées sur votre blog ou les réseaux sociaux, et trouver les thématiques qui génèrent des volumes de recherche importants, que ce soit sur YouTube ou Google. D’autre part, si vous travaillez également à l’international, Google Trends isole les tendances par pays, par thématique ou par période de temps. Indispensable pour une bonne planification de votre marketing de contenu !

Google Keyword Planner

Si vous faites des campagnes de SEA, cet outil devrait considérablement vous simplifier la vie. Connecté avec votre compte Adwords, il permet d’afficher des idées sur des mot-clés pertinents en phase avec votre stratégie de recherche et de communication. Pour aller plus loin en termes de statistiques ou obtenir une liste de mots-clés pertinents, Keyword Planner est un site optimisant votre planification et trouvant les mot-clés adéquats à travailler de manière organique.

Développez vos campagnes de marketing de contenu

Maintenant que vous savez quels mots-clés cibler et travailler, il est temps de fortifier votre marketing de contenu. Votre objectif : pouvoir ressortir dans les résultats de recherche avec une bonne approche en SEO (référencement naturel), mais également rechercher le partage et l’engagement via les réseaux sociaux.

Pour cela, à vous de créer un contenu adapté puis de le décliner et de l’amortir de différentes manières. Imaginons que vous vendez des formations en B2B pour des professionnels. À partir de votre blog, de nombreuses manières existent pour valoriser votre contenu dûment structuré :

  • Réalisez une série de tweets répartie sur une séquence de temps définie.
  • Écrivez des articles de blog en plusieurs parties de manière séquentielle et suivie (“bien réussir votre formation partie 1”, puis “partie 2”, “partie 3”, etc.).
  • Faites le relai via une tribune sur des plateformes tierces selon votre cible. Il s’agit de reprendre votre contenu de base et le retravailler de façon plus éditoriale pour Medium, Facebook Instant Articles ou LinkedIn Pulse par exemple.
  • Déclinez ce contenu qualitatif en une version “PowerPoint” à partager sur Slideshare.
  • Créez une version vidéo, assez courte, pour toucher d’autres cibles.

Ainsi à partir d’un simple article de blog basé sur un mot-clé précis, votre marque est capable de rayonner sur le web de manière globale et de contribuer à attirer un plus grand nombre de lecteurs pour faire grossir votre communauté.

Naturellement, dans cette approche, il n’est pas question d’opposer SEA au SEO + Content Marketing. Cette dernière stratégie mise sur le long terme, là où le SEA mise uniquement sur le court terme. Les deux sont donc complémentaires, mais peuvent se nourrir l’une de l’autre pour parfaire votre stratégie marketing.

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.