X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marché et la société.

La maîtrise de votre data, un enjeu capital pour 2017

Aujourd’hui tout le monde parle de data, de big data, d’open data, de data scientists ou de third party data.
Mais êtes-vous certain de bien comprendre les enjeux inhérents à ce néologisme qui a pris possession de toutes les directions marketing ?

La donnée, en français, est bien plus qu’un terme à la mode. C’est une révolution qui est en train de modifier en profondeur la manière dont on travaille. On s’en sert pour mieux vendre, pour optimiser un site web, pour développer sa marque ou pour faire croître ses affaires. En 2017, la maîtrise de ses données sera une composante essentielle de votre stratégie, et c’est la raison pour laquelle on vous aide à y voir plus clair.

Bien utiliser la data et établir des objectifs

La première chose à faire avant de se lancer dans la collecte de données, c’est de bien définir votre objectif au niveau digital. Il faut à la fois penser stratégie et long-terme. Le premier exemple qui vient souvent en tête est de générer des ventes supplémentaires, et donc du revenu financier. À moins que vous ne préfériez optimiser vos processus pour, au contraire, économiser des ressources et travailler plus efficacement ? Mais vous pouvez aussi utiliser les données pour générer plus de leads, travailler l’image et la notoriété de votre marque. C’est une décision stratégique, car elle impacte votre organisation et vos buts pour l’année à venir si vous ne pouvez (ou ne voulez) pas trop vous éparpiller.

De cette première décision macro, découlent alors des objectifs micro.

En effet, la data provient et vit principalement par vos outils numériques, le premier d’entre eux étant votre site web, en particulier si vous l’utilisez pour faire de la vente en ligne. À vous de définir des objectifs d’affaires qui accompagneront vos données : augmenter le chiffre d’affaires de 10% ? N’avoir aucune rupture de stock sur les produits vedettes ? Baisser le nombre de plaintes au service client ? Attaquer de nouveaux marchés à l’international ? Les options sont nombreuses, mais elles seront utiles pour structurer votre approche.

Enfin, la troisième et dernière étape réside dans vos KPI, vos indicateurs clés de performance. Ce sont des données mesurables, comparables et précises qui viendront apporter un éclairage statistique à vos objectifs. Quelques exemples : réduire le taux de rebond, générer plus de visiteurs uniques, augmenter le panier moyen, réduire la durée du tunnel de conversion, etc.

Utiliser les bons outils de mesure

Récolter des données, c’est bien. Mais savoir les décortiquer, les analyser, les comprendre et les verbaliser, c’est une autre étape. Or, celles-ci ne seront accessibles que par un outil qui fera une partie du travail à votre place.

Que l’on parle d’un système de mesure type Google Analytics, d’une solution CRM, d’une approche orientée vers la DMP ou vers des tests A/B, vous devez être équipé d’une infrastructure stable et robuste qui sera votre partenaire privilégié pour la bonne exploitation de vos données.

Si cela peut être parfois effrayant, notamment pour les petites structures, il existe pourtant des solutions techniques, clés en main, accessibles à toutes les organisations et à tous les budgets, y compris pour les start-ups et les PME.

Ces outils vous permettront de mesurer la qualité de vos données, de tester des hypothèses et de vous accompagner dans la maîtrise et la compréhension de celles-ci. L’objectif final est simple : transformer vos données brutes en aide stratégique à la décision pour votre entreprise ou votre organisation.

Partagez vos données et professionnalisez votre approche

Il est important de partager vos données au sein de votre organisation et de ne pas les cantonner à votre service marketing. Ne pensez-vous pas que votre direction aimerait recevoir un rapport semestriel très synthétique pour la tenir informée des initiatives prises ? Et votre service client ? Ou votre gestion des stocks ?

Les données sont l’huile qui fait mieux fonctionner les rouages, parfois complexes, d’une organisation. En partageant, échangeant et travaillant sur des indicateurs clés, une approche transversale et multidisciplinaire apporteront une valeur ajoutée significative pour la réussite de votre stratégie.

Cela peut sembler paradoxal, mais travailler avec des données veut aussi dire remettre l’humain au centre de l’entreprise. C’est lui qui en est l’acteur et qui peut tester, optimiser ou améliorer les choses. C’est aussi une question de management qui rejaillit sur la manière dont les données seront utilisées pour la réussite de l’entreprise.

La maîtrise des données dépasse largement le cadre du web. On parle de ventes en ligne, de structure managériale, de support client, d’organisation interne, etc. En 2017, il n’est plus question de fermer les yeux sur ces data qui peuvent sembler parfois intimidantes, alors qu’il ne s’agit que d’un flot d’informations à raffiner pour transformer des chiffres en or !

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.