X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marché et la société.

Les RH : la nouvelle référence morale pour la protection des données

Une approche éthique des données commence par les collaborateurs. Si la gestion des informations n’est pas prise au sérieux, il ne faut pas espérer pouvoir tracer ces données et encore moins les protéger. La clé de la sensibilisation est l’éducation. Ce sont donc les RH qui doivent amorcer le mouvement pour transformer les comportements dans l’ensemble de l’entreprise.

Qui aurait pu imaginer que les clés USB seraient un jour notre ennemi juré ? La facilité des clés USB et des téléphones portables a boosté notre productivité, mais elle a également créé un véritable cauchemar logistique pour les entreprises qui ont besoin de tracer et de gérer toutes les données circulant dans leur organisation. Aujourd'hui, les collaborateurs prennent peut-être la gestion et la sécurité des données plus au sérieux, mais les pratiques périlleuses sont encore monnaie courante.

Prenez les évaluations de performance. Il n'y a pas si longtemps, et parfois même encore aujourd'hui, les données issues des entretiens individuels étaient saisies dans un tableur et partagées dans l'entreprise, avec un historique limité du qui, du quoi ou du pourquoi ces données avaient changé de main. Cette approche n’est plus acceptable, ou tout du moins ne devrait plus l’être, tant sur le plan logistique que sur le plan éthique. Les collaborateurs exigent et méritent une plus grande transparence sur la façon dont leurs données sont utilisées.

Ce qui nous amène à l’importance de la formation et au rôle crucial des RH pour instaurer une approche plus consciencieuse de la gestion des données. Aujourd’hui, seulement 35 % des décisionnaires RH font pleinement confiance aux capacités de leur organisation à gérer les données en toute sécurité. C’est pourquoi des entreprises comme NatWest ont lancé des « data academies » pour éduquer leurs effectifs sur la valeur et la puissance des données qu’ils utilisent au quotidien.

Dans un contexte plus général, le manque de sensibilisation et de bonnes pratiques est le principal obstacle à la volonté de traiter les données de manière éthique :

  • 29 % des personnes interrogées gèrent les données sur des appareils mobiles ou des plateformes sociales
  • 28 % citent le manque d’intérêt pour la confidentialité des données, et
  • 24 % évoquent l’ignorance totale de la façon dont les données sont censées être utilisées

On peut donc en déduire que les entreprises devraient s’employer davantage à sensibiliser leurs collaborateurs à l'importance et aux implications de la façon dont ils gèrent les données. Essentiellement, les RH doivent faire figure de référence morale pour faciliter ce changement, et s’assurer que tous les collaborateurs de l'entreprise placent l'éthique au cœur de leur gestion des données. Avec les bons processus en place, rien n’empêche l'éthique et la convenance de coexister.

Il est encourageant de constater que 34 % des responsables RH se sont fixés comme priorité de sensibiliser aux menaces de sécurité des données, et que 40 % ont une stratégie de gestion des données en place. Il s'agit là de progrès majeurs pour un service qui, dans bien des organisations, est encore en phase de transition vers une méthode de travail basée sur les données.

Il y a encore du travail, mais avec les RH fermement établies comme référence morale, chaque équipe de l’entreprise évoluera vers une approche plus réfléchie pour gérer ses données. Cet accent mis sur l’éthique contribuera sans nul doute à protéger les informations sensibles. Mais il aidera aussi les RH à établir une image forte pour l’employeur, ce qui à son tour aidera à séduire des talents plus soucieux des données, améliorer la productivité et favoriser un environnement de travail plus diversifié.

Lisez notre rapport  pour découvrir comment les services des RH contribuent à la sécurité des données de leur organisation. 

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.