X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marchés et la société.

Les outils cognitifs au service des CFO.

Les outils et technologies cognitifs, définis récemment par Deloitte dans un blog à ce sujet, comprennent l’intelligence artificielle, le machine learning et l’analyse prédictive, et répliquent dans une certaine mesure le fonctionnement du cerveau humain. Voici un résumé des conclusions et réflexions sur les applications à destination des CFO.

Les solutions cognitives peuvent aider les entreprises à fonctionner de façon plus intelligente et plus efficace au fil du temps – comme les humains, mais plus rapidement et avec une plus grande précision. Plus accessibles qu’on ne l’imagine, ces solutions peuvent avoir des applications très pratiques. Par exemple, les logiciels d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique peuvent aider les entreprises à détecter les retards ou défauts de paiement de leurs clients, analysant leur comportement au fil du temps et signalant les récidivistes. Ils peuvent également faciliter le traitement des paiements en utilisant l’apprentissage automatique pour reconnaître les factures prioritaires, éliminer les paiements en double et détecter les comportements d’achat frauduleux.

Les technologies cognitives incluent également le domaine de l’analyse prédictive, qui exploite différentes techniques statistiques pour aider les organismes financiers à faire les bons choix dans un contexte incertain.

Grâce aux analyses avancées basées sur le Cloud, les services financiers peuvent réconcilier les systèmes de gestion transactionnelle et de gestion des performances. Elles permettent aux deux pans de la finance – opérationnel et stratégique – de recourir à un système commun, aidant ainsi les équipes de planification et d’analyse financières à cerner efficacement les facteurs qui stimulent (ou entravent) la croissance et la rentabilité. Après avoir déployé des analyses avancées dans le Cloud, le CFO peut accéder de façon simple et rapide aux données qui l’aideront à générer de la valeur pour l’entreprise en tant que partenaire stratégique (telles que la rentabilité par produit et par client).

Les solutions cognitives ont également la capacité d’aider les CFO à accomplir l’une de leurs tâches les plus pénibles : la rédaction de bilans trimestriels à destination des marchés. Les CFO endossent de plus en plus le rôle de porte-parole de l’entreprise pour évoquer les questions financières avec les investisseurs, analystes, journalistes et régulateurs. Cela nécessite un accès rapide à des informations et tendances pertinentes, et les technologies cognitives peuvent s’y avérer utile. 

Récemment, nous avons présenté à une entreprise de télécommunications du classement Fortune 50 un outil cognitif efficace basé sur Oracle Cloud. En quelques minutes, cet outil peut parcourir des volumes entiers de comptes de résultat, remontant dix ans en arrière ou plus. À l’aide d’outils d’apprentissage automatique et de technologies de chatbot utilisant le langage naturel, l’outil rédige un rapport en langage clair synthétisant les leviers de revenus et de croissance sur toute la période. Ce travail aurait possiblement occupé une armée d’analystes financiers pendant des mois.

Les outils cognitifs ne représentent qu’une partie des outils qui redéfinissent les services financiers : pour en savoir plus sur la manière dont les nouvelles technologies sont perçues par les CFO et autres dirigeants d’entreprises, consultez notre rapport.

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.Captcha