X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marchés et la société.

Le nouvel état d’esprit de la finance face aux données

La mission de la finance ne cesse de prendre de l'ampleur. Et par la même, le degré de complexité et de responsabilité. De nouveaux domaines émergent, dans lesquels le directeur financier n’est plus simplement consulté mais réellement responsable, en particulier en matière de sécurité et de conformité des données. Et pour les directeurs financiers, ce changement implique l’adoption d’un nouvel état d'esprit, selon lequel ils doivent activement embrasser ce nouvel environnement.

Vous connaissez peut-être la matrice d’affectation des responsabilités ou matrice RACI, avec ses quatre catégories : Réalise, Approuve, Consulté, Informé. Dans la matrice, les tâches sont affectées à des personnes pour chacune de ces catégories pour assurer la bonne exécution des projets et processus.

Toutes ces catégories s’appliquent au directeur financier.

La mondialisation et la spécialisation ont transformé les entreprises qui pouvaient jusqu'alors travailler en vase clos, en de véritables coordinatrices de supply chains. Gérer plusieurs réseaux fournisseurs, souvent distants, génère des risques. Dans ce type d’organisation étendue, être « informé » ou « consulté » est éprouvant. Mais « approuver » ou « exécuter » l'est encore plus.

Les responsabilités vont des problèmes opérationnels aux risques réglementaires et réputationnels, qui peuvent impacter bien plus une entreprise. Comment un directeur financier peut-il être certain et affirmer au conseil d’administration que, par exemple, le fournisseur d'un fournisseur de l’entreprise respectera les réglementations anti-corruption mondiales, ou même le droit du travail local ?

La technologie a facilité le passage à des affaires mondialisées et est aujourd'hui indispensable pour prendre des décisions éclairées. Mais elle est aussi le fondement de la conformité réglementaire.

Le cas de Marcura, entreprise cliente d’Oracle, en est un très bon exemple. Marcura coordonne les services maritimes de huit entreprises, principalement autour de transactions non standard, ce qui rend la fiabilité des données et des processus encore plus importante. Le fait de disposer d’un système ERP dans le Cloud l’aide à coordonner ses différentes activités et à répondre aux besoins d’utilisateurs finaux très divers partout dans le monde, qu’il s’agisse d’équipages de navires, de courtiers ou d’autorités portuaires.

Mais l’une des considérations clés qui a poussé son directeur financier, Karsten Gregory, à choisir ERP Cloud, est la confiance que la solution inspire à tous les intervenants. « Notre entreprise est fondée sur les principes de conformité, d’indépendance, de transparence et d’efficacité », déclare-t-il. « La sécurité de nos systèmes et des données de nos clients est une priorité ».

Pour une entreprise mondiale comme Marcura, il est fondamental de démontrer sa conformité dans de très nombreuses juridictions pour conserver son permis d’exploitation. Elle doit surveiller les données pour se conformer aux lois de lutte contre la corruption, le blanchiment d’argent et les sanctions commerciales, tout en gérant une multitude d’interactions avec ses clients.

Nous savons que la mise en œuvre de systèmes Cloud contribue à renforcer la sécurité et la fiabilité des données. (Lorsque la société d’évaluation de sécurité KuppingerCole a examiné la solution Oracle Autonomous Data Warehouse Cloud, elle a conclu que ses fonctions d’automatisation intelligentes réduisaient considérablement le potentiel d’erreurs humaines et d’attaques pirates.) Nous savons aussi qu’elle aide à nous conformer plus précisément et de façon plus opportune à diverses réglementations.

Mais toute approche des données doit offrir aux directeurs financiers ces éléments RACI. S’ils doivent réaliser, approuver, être consultés et être informés, ou en d’autres termes, s’ils doivent être confiants en la conformité de leur entreprise à la fois aux réglementations et aux attentes des clients, ils doivent avoir la certitude que tous les aspects de l’entreprise sont bien alignés, que ses données sont opportunes et fiables, et qu’elles sont correctement protégées.

Pour en savoir plus sur la manière dont les dirigeants modernes envisagent et traitent la sécurité des données, consultez notre tout dernier rapport.

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.Captcha