X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marchés et la société.

  • RH
    February 28, 2019

La culture d’entreprise, moteur de l’innovation

Lorsqu’on parle d’innovation, on pense le plus souvent à d’ambitieuses start-ups technologiques. Cela est assez logique, l’innovation étant l’un des thèmes préférés de la Silicon Valley, et un facteur clé de la croissance de la plupart des entreprises technologiques. Nous avons donc tendance à nous représenter l’innovation comme la chasse gardée des développeurs, programmeurs et équipes techniques.

Mais l’innovation, c’est simplement être libre de trouver des solutions créatives pour résoudre et gérer les défis, et elle peut se manifester dans n’importe quelle équipe, dans n’importe quelle entreprise. C’est pour cela que 85 % des responsables de la stratégie d’entreprise considèrent l’innovation comme très importante (CB Insights, 2018) et que beaucoup d’entre nous voulons placer l’innovation au cœur de nos entreprises.

Pour que l’innovation imprègne chaque pan de l’entreprise, il est important d’encourager une culture idoine. C’est alors qu’intervient l’équipe RH, qui forme et sensibilise les collaborateurs de façon à créer un esprit d’innovation et, à terme, une culture qui favorise la croissance de l’entreprise.

C’est précisément l’approche qu’a adoptée l’entreprise de construction VINCI. L’équipe RH a piloté un projet international aidant l’ensemble de l’entreprise à communiquer, collaborer et innover, grâce à des managers mieux informés et une compréhension approfondie des enjeux humains.

Mais quels sont les signes révélateurs d’une culture de l’innovation ?

  • Leadership. Une entreprise basée sur l’innovation évite d’être trop hiérarchisée. Ses dirigeants créent une culture où chacun est libre de contribuer et peut apprendre de ses échecs, et où on favorise la circulation des idées afin d’encourager les meilleures.
  • Développement. Les évaluations des collaborateurs intègrent l’innovation comme facteur de performance essentiel. Les managers sont également formés pour favoriser l’innovation de leurs équipes et les aider à développer et présenter leurs idées.
  • Recrutement. L’entreprise est en quête de mentalités, pas seulement de compétences. La politique de recrutement regarde au-delà des qualifications et s’intéresse aux candidats qui proposent de nouvelles idées, posent les bonnes questions ou ont une soif d’apprendre permanente – qu’il s’agisse d’un recrutement externe ou interne. En somme, on recrute une attitude plutôt que des compétences.
  • Collaboration. Les projets internes font appel à différentes personnes, appartenant à différents services, et ces équipes collaborent étroitement pour atteindre leurs objectifs. Des outils de mise en réseau et de collaboration permettent aux utilisateurs de participer à tout moment, en tout lieu et à partir de n’importe quel appareil. Cela assure l’accès aux données nécessaires et garantit un processus d’innovation efficace.
  •  Données. Les données ne sont que des chiffres, c’est la capacité d’analyse qui est essentielle pour garantir une innovation continue. L’important est de transformer ces nombres en informations claires et compréhensibles par le public.

Dans notre dernière étude EMEA et APAC, The Innovation Agenda (La question de l’innovation) nous nous intéressons à la façon dont les entreprises définissent et encouragent leur politique d’innovation, et comment cela se passe dans la pratique. En savoir plus ici. 

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.Captcha