X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marché et la société.

L’éthique des données : une préoccupation pour les services informatiques

Les données sont peut-être invisibles, mais lorsque les choses tournent mal, leurs conséquences sur les activités d’une entreprise sont bel et bien réelles. Les services informatiques ressentent une grande part de responsabilité dans la gestion des données, c’est pourquoi ils ont beaucoup à nous apprendre sur le pouvoir des informations et sur la façon de les aborder d’une manière plus éthique.

Si un arbre tombe mais que personne ne l'entend, fait-il du bruit ? Depuis des décennies, nombreux sont ceux qui ont repris cette phrase de George Berkeley pour se dédouaner de problèmes qui, selon eux, n’étaient pas de leur ressort. C’est cet état d’esprit qui a entraîné pour partie, les défis actuels concernant la sécurité et la confidentialité des données.

Les services informatiques jouent un rôle central dans la gestion des données d’une entreprise et disposent de connaissances uniques quant à la collecte, au traitement et à l’utilisation responsables de l’information. Ce sentiment de responsabilité leur permet également de mieux appréhender l’éthique de la gestion de données : près de 50 % des responsables informatiques accordent une grande confiance aux équipes de leur entreprise quant à l’utilisation éthique des données. Ce chiffre n’est que de 38 % quand on interroge les responsables RH.

À l’instar de la sécurité des données, l’éthique des données est devenue une activité essentielle à l’entreprise et, à ce titre, elle exige une structure. C’est là que les services informatiques peuvent entrer en jeu, en encourageant l'entreprise à adopter une approche plus rigoureuse et à traiter les données de manière intégrée.

Pour commencer, il faut identifier les personnes responsables de la gestion des données et comprendre leur impact, point sur lequel les entreprises peinent encore aujourd’hui. Notre étude  a révélé que seulement 39 % des décisionnaires informatiques estiment que les rôles et les responsabilités relatifs à l’extraction des informations à partir de données sont véritablement clairs et bien définis. Il reste donc du chemin à parcourir.

Selon le rapport consacré aux menaces informatiques, rédigé conjointement avec KPMG, 92 % des dirigeants craignent que leurs collaborateurs ne respectent pas les politiques en matière de sécurité des données. Le même rapport fait ressortir que l’hameçonnage représente la faille la plus courante dans leurs défenses. Cela nous indique donc que les entreprises doivent essayer de combattre les menaces extérieures à l’aide de technologies et de processus nouveaux, mais aussi que l’éthique et la responsabilité doivent être renforcées pour les éradiquer définitivement. Les services informatiques ouvrent la voie depuis des années. Il faut désormais mobiliser le reste de l'entreprise.

Consultez notre rapport pour découvrir les domaines sur lesquels les entreprises concentrent leurs efforts de gestion des données et sur la manière dont l’informatique peut montrer le chemin.

 

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.