X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marché et la société.

  • March 10, 2016

Innovation chez Oracle France : un accélérateur de jeunes pousses en continu

Veronique Prevost
Head of Corporate Communications, Oracle France

 

Entretien avec Dominique Van Deth, Directeur Responsabilité Sociale Oracle France sur l'accompagnement des start-ups


@Dvandeth 

Dans le numérique, l’innovation est permanente. Une start-up ne peut attendre une échéance annuelle pour solliciter un accompagnement. Oracle France implique ses employés à travers deux initiatives de mentorat : “Adopt a start-up” et “Bring Your Own Start-up”.

Depuis l’été dernier, Oracle France accompagne 6 start-ups dans leur développement. Vous annoncez aujourd’hui deux nouvelles initiatives. Pour quelles raisons ?

Nos équipes continuent à accompagner les start-ups sélectionnées à cette occasion. Toutefois, Oracle estime que ce type d’opération doit être réalisé en continu plutôt qu’à une date fixe dans l’année.

Pour rendre le processus plus dynamique, nous avons donc lancé deux initiatives. Avec Adopt a start-up
, plusieurs réseaux de start-ups nous proposent de jeunes pousses à accompagner (Réseau Entreprendre, Scientipole Croissance, France Digitale, Paris&Co, Digital Place etle ClustR Numérique). Après étude du dossier, nous les proposons aux volontaires Oracle. Désormais, cette sélection s’effectue au fil de l’eau et non pas au cours d’une session unique par an.

Actifs dans l’écosystème numérique et à l’écoute de l’innovation, nos collaborateurs sont également à même de découvrir des start-ups à encourager. Via l’initiative Bring Your Own Start-up, ils soumettent ces candidatures au programme qu’il choisissent d’accompagner.

Enfin, ces start-ups nous contactent parfoir directement pour proposer leur dossier.

Combien de start-ups Oracle France accompagne-t-elle aujourd’hui ?

Outre les six start-ups sélectionnées l’été dernier, nos volontaires accompagnent 11 jeunes pousses supplémentaires, dont quatre ont été apportés par des employés.

Quel est le profil-type de l’entreprise sélectionnée ?

La société doit être exemplaire dans le processus de transformation digitale des entreprises ou dans le numérique. Il s’agit essentiellement d’acteurs du B2B.

Par ailleurs, nous privilégions les entreprises réalisant déjà un chiffre d’affaires entre 100 000 et 1 million d’euros. Enfin, cette start-up doit avoir envie de travailler avec Oracle, mais pas forcément avec nos technologies.

Notre objectif vise à accompagner une trentaine de start-ups fin mai. Et, à terme, une cinquantaine en continu.

En quoi consiste précisément cet accompagnement ?

Il s’agit d’apporter aux start-ups les moyens d’une grande entreprise internationale via ses différents experts : juridique, marketing, commerciaux, ressources humaines… Le volontaire Oracle joue le rôle de chef d’orchestre, identifie et sollicite les experts de notre entreprise à même d’apporter son aide (gratuitement, évidemment).

Pour éclore, ces jeunes pousses ont besoin de visibilité. C’est pourquoi nous profitons des nombreux événements marketing que nous organisons pour mettre en avant leur savoir-faire auprès de notre écosystème et des clients Oracle. Et les spécialistes maison de la communication et du marketing peuvent les aider à préparer ces interventions.

Ainsi, lors de l’Oracle Partner Day du 28 janvier dernier, six start-ups disposaient d’un stand pour présenter leurs solutions aux revendeurs, intégrateurs, etc.

De même, lors de notre dernier événement Big Data, la société Intesens a présenté sa solution de supervision de capteurs connectés.

Nous leur dédions aussi une salle en mode coworking dans nos locaux. Cet espace de travail et de rencontres offre aussi un pied-à-terre aux start-ups régionales de passage à Paris, pour travailler ou organiser des rendez-vous.

Enfin, le dispositif est complété par une démarche de communication digitale, via Twitter et autres réseaux sociaux. Aujourd’hui, cette résonance et cette visibilité deviennent indispensables pour des start-ups, et plus encore dans l’économie numérique.

Organisez-vous également des rendez-vous avec des chargés de comptes Oracle ?

Effectivement. Chez Oracle, nous organisons des réunions régulières avec des responsables grands comptes sur diverses thématiques. Cela contribue à la circulation de l’information et à la formation de ces décideurs. A chaque réunion, nous leur présentons des start-ups liées à la thématique abordée.

Ainsi, lors de l’une de ces réunions sur l’Internet des objets, Intesens a pu présenter son activité et ses solutions. De même, sur la thématique Ressources Humaines, Praditus a montré sa plateforme de progression de la vie professionnelle basée sur des tests cognitifs et psychométriques. La prochaine portera sur l’expérience client. Ces rencontres donnent souvent lieu par la suite à des rendez-vous commerciaux ciblés.

Cette nouvelle approche d’accompagnement des start-ups semble mieux correspondre aux besoins du terrain. En effet, il serait dommage d’attendre une date précise pour déposer un dossier, et peut-être manquer ou moins bien transformer une opportunité majeure dans le développement de jeunes pousses prometteuses.
 

Liste des start-ups accompagnées par Oracle :

SELECTION ORACLE

Auticiel

aide les
personnes avec handicaps cognitifs et/ou mentaux à reprendre leur autonomie
au quotidien grâce à des solutions numériques adaptées sur tablettes tactiles.

@Auticiel

Generative Objects

développe une
plateforme SaaS permettant à des utilisateurs de développer sans code leurs
applications web d’entreprise.

@GenObjects

Mobilead

développe des
technologies proposant autour d’un même marqueur sécurisé des solutions de
lutte anti-contrefaçon, de traçabilité, de logistique, de commerce et de
marketing.

@mobilead

Praditus

a conçu une
plateforme aidant les individus à progresser dans les étapes de leur vie
professionnelle et à mieux se connaître au travers de tests cognitifs et
psychométriques.

@praditus

Puls@Care

propose des
logiciels d’analyse cardiaque à distance en temps réel destinés au sport de
haut niveau et au marché de l’e-santé.

@Pulsacare

C-Way

propose un
bracelet ludique et connecté spécialement adapté aux enfants de 3 à 10 ans.

@Cway_official



BRING YOUR OWN STARTUP

SmartSubs

une solution
de sous-titres intelligents pour aider à l'apprentissage de l'anglais

@smartsubs

Intesens

spécialiste
de la maintenance connectée à base de capteurs et qui fournit déjà la SNCF

@Intesens

Alobees

digitalise
les processus chantier gräce à une application mobile destinée aux
professionels du batiment

 

SaveCode (Eiver)

l’assistance
à la conduite qui récompense vos conducteurs

@savecode_sas

Busit

permet de  scénariser et de piloter les services web l'IoT

@Bus_It

 

ADOPT A STARTUP

Shippeo

propose une
solution de supply chain permettant un suivi des différents niveaux de
sous-traitants.

@ShippeoFRA

InnovOrder

numérisation
de la restauration rapide

@InnovOrder

    AppyReward (MyFanGroup)

propose une
solution de Digital Rewards en extension de notre Sales Cloud et disponible
sur notre MarketPlace.

@MyFanGroup

SoyHuce

propose une
nouvelle expérience client en terme de parcours urbain et dont l'objectif est
de valoriser des emplacements physiques.

@SoyHuCe

Breaksurfing

augmente le
chiffre d’affaires des boutiques en capturant les intentions d’achat en temps
réel.

@breaksurfing

TabHotel

cherche à
devenir l'expert du multi-affichage dynamique cross-canal, en commençant par
les hôtels

 

Zen'To

augmente
l'engagement du client en point de vente, en s'appuyant sur l'analyse des
comportements et en proposant des expériences  digitales nouvelles.

@Zentotechno

ACVFIT

propose une
solution de santé prédictive, participative et préventive.

 

Shortways

développe un
assistant virtuel pour applications métiers

@Shortways

Wynd

digitalise
des points de vente

 

SwapCards

la carte de
visite numérique qui multiplie vos chances de rentrer en contact avec les
bonnes personnes

@swapcard

Captch Me

utilise la
technologie antirobot pour proposer des publicités et des sondages

@captchme

Oracle et les startups : la force de l’écosystème

Oracle met ses talents au service des entrepreneurs innovants

« Transformation digitale ? Oui, mais transformation du business avant tout ! »

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.