X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marché et la société.

Green cloud : comment réduire son empreinte carbone grâce à des solutions respectueuses de l’environnement ?

Matis PELLERIN
Corporate Affairs Director at Oracle

Earth day

La croissance continue du trafic des données (environ 25% par an) et le recours à des solutions de plus en plus dématérialisées et énergivores génèrent une augmentation importante des émissions mondiales de gaz à effet de serre. A l’horizon 2025, le secteur du numérique pourrait atteindre 8% des émissions globales (contre 4% en 2020).

Conscient de l’enjeu climatique sous-jacent à l’utilisation massive de nos technologies, Oracle s’engage depuis plus de 10 ans à réduire l’empreinte environnementale de son activité. Une étape importante fut franchie en 2016, lorsque nous avons annoncé - à l’occasion de la COP 21 - des objectifs ambitieux visant à réduire nos émissions carbones en lien avec l’Accord de Paris. La démarche environnementale dans laquelle nous nous inscrivons repose sur trois piliers : l’efficacité énergétique, la durabilité des composants et la circularité des ressources. Cette approche s’applique à la fois à nos infrastructures, mais aussi à la gestion de notre chaîne de valeur, et aux partenaires avec lesquels nous collaborons.

Fort de notre expertise, nous développons également des solutions permettant à nos clients de réduire leur propre empreinte environnementale. Cet accompagnement se traduit autant par des conseils et échanges de bonnes pratiques, que par le déploiement de solutions Green Cloud.

Réduire les émissions de gaz à effet de serre

La réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) est une étape indispensable à la maîtrise de l’empreinte écologique des infrastructures numériques. Jusqu’en 2012, il n’existait pas de réel outil de mesure centralisée de l’empreinte environnementale des activités. Pour répondre plus efficacement à ce besoin, Oracle a créé un système de comptabilisation des émissions de CO2 (Oracle EA&R, Oracle Environmental Accounting and Reporting). Aujourd’hui utilisé en interne, cet outil va être modernisé et proposé aux clients souhaitant également améliorer leur empreinte carbone.

A l’heure où la demande d’énergie des Datacenters est exponentielle, nous avons pris la décision d’alimenter nos nouveaux Datacenters uniquement avec de l’énergie verte. Cette stratégie est déjà effective en l’Europe où la totalité de nos infrastructures utilisent des énergies 100% renouvelables (62% à travers le monde). Depuis 2016, nous nous conformons également au “Greenhouse Gas Protocol” , qui établit un cadre standardisé pour mesurer et gérer les émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, nous avons pu calculer que fin 2019, nos émissions avaient baissé de 29% par rapport à 2015.

Concevoir des solutions écoresponsables

La durabilité des infrastructures permet aussi de mieux maîtriser l’empreinte carbone d’une entreprise. Cette durabilité se traduit à la fois dans la conception d’infrastructures performantes et peu énergivores, mais aussi par la conception de ses composants. Ainsi, le recours à des technologies avancées de refroidissement, et des systèmes de distribution d’électricité à faibles pertes permet de réduire de 70% la consommation énergétique de nos Datacenters (par rapport à l’énergie qui aurait été consommée en l’absence de technologies d’efficacité énergétique).

S’agissant de la conception des infrastructures et des composants, il est important d’avoir recours à des produits et matériaux évalués et choisis au regard de leurs caractéristiques environnementales telles que le niveau d’efficacité énergétique, la facilité d’entretien du produit, son potentiel recyclable, la viabilité des matériaux ou encore ses capacités d’amélioration.

A titre d’exemple, Oracle EA&R permet aux entreprises de mieux maîtriser leur consommation d’eau et d’énergie, et de mieux traiter les déchets générés par chaque ligne de dépense, facilitant la comptabilisation à toutes les strates de l’entreprise (groupe, entité locale, etc).

Encourager la circularité des ressources

La démarche de réduction de l’empreinte carbone serait incomplète sans l’intégration d’un schéma d’économie circulaire. Fin 2019, 99,4% des 1270 tonnes de déchets collectés chez Oracle ont été recyclés, reconditionnés ou réutilisés. Par ailleurs, 100% des entreprises de recyclage avec lesquelles nous travaillons sont certifiées ISO 14001. Enfin, nos méthodes de production intègrent elles-mêmes une dimension circulaire. Le recours à diverses stratégies d’économie et de réutilisation de l’eau (collecte de l’eau de pluie, de la condensation…) a ainsi permis de réduire de 25% l’utilisation d’eau potable dans nos sites de production.

environnement

Le développement permanent de nouvelles technologies intégrant l’intelligence artificielle et le machine learning conduit à la création d’infrastructures toujours plus précises, performantes et prédictives. De manière générale, le Cloud permet d’améliorer la performance énergétique des entreprises grâce à une gestion des infrastructures optimisée et plus interconnectée. Associées au “Big Data”, il permet de générer des systèmes de modélisation et de gestion prédictifs qui renforcent le suivi et la traçabilité de la chaîne de valeur. Régulièrement pointé du doigt, le secteur du numérique innove chaque jour pour réduire son empreinte environnementale. Grâce à l’implication et l’ingéniosité de ses ingénieurs, il est aujourd’hui capable d’offrir une véritable alternative « verte » à ses clients !

Voir ou revoir

Argent Energy alimente la croissance et gagne en transparence grâce à Oracle

Les bénévoles d'Oracle se salissent les mains pour une planète plus propre

Oracle annonce les lauréats du prix du chef de projet bénévole 2019

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.