X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marché et la société.

ERP Cloud : le moteur de la croissance de demain

Valerie De Montvallon
Marketing Director SaaS chez Oracle

Oracle se démarque sur le marché du cloud en proposant une offre intégrant infrastructures et applications métier, comme celle dédiée aux DAF. Grâce à son ERP Cloud, qui allie fiabilité et simplicité, Oracle accompagne les entreprises dans leur transformation, grâce au potentiel de la data.

« Adopter une solution cloud complète sans avoir à multiplier les transformations, tout en simplifiant les opérations entre la Direction Financière et les autres services. » C’est ainsi que Keith Martin Round, Transformation & Innovation Program Manager de Vodafone Qatar, résume les raisons qui ont conduit son entreprise à choisir l’ERP Cloud d’Oracle. A l’occasion de sa journée événement organisée au Palais des Congrès de Paris en novembre dernier, le géant américain des applications cloud et des services d’infrastructure et de plateforme intégrés a mis en avant les spécificités et avantages de ses offres cloud pour les Directions Financières. Les entreprises clientes d’Oracle sont venues témoigner en particulier de la nécessité, pour toute organisation engagée dans une transformation numérique, d’intégrer la finance aux applications cloud.

Plus de performance opérationnelle pour l'ERP, grâce au passage au cloud de 2e génération

Si le basculement des systèmes d’information des entreprises vers le cloud affiche une certaine croissance, « nous ne sommes encore qu’aux prémices de cette lame de fond technologique. Faire migrer l’ensemble de son ERP hors des murs reste encore une exception », confie Karine Picard, Country Manager France et Vice- Présidente EMEA Business Development chez Oracle, qui ajoute : « seuls 10% de nos clients ont aujourd’hui franchi le pas, mais de plus en plus d’entreprises se penchent sur le sujet, bien conscientes de l’intérêt du cloud pour opérer leur mue digitale. Il s’agit en effet du nouveau grand virage technologique, synonyme de valeur ajoutée de demain mais que l’on peut appréhender dès aujourd’hui. » Face à l’immense potentiel d’accélération que revêt l’exploitation des data via le cloud, Oracle a choisi de faire de l’ERP Cloud l’une de ses priorités de développement. Cette solution repose par ailleurs sur une infrastructure cloud de deuxième génération qu’Oracle est le seul acteur du marché à proposer ; l’un de ses grands apports est de fournir à chaque client son propre environnement, sécurisé et isolé, avec une accessibilité aux données optimale et permanente à tous ses utilisateurs. Un avantage compétitif indéniable lorsqu’on a besoin d’une disponibilité à 100% de ses data en période de closing, par exemple. De plus, l’intégration d’un ERP se fait aujourd’hui chez Oracle de façon simple et maîtrisée, comme le souligne Thierry Pellé, Senior Director Solution Engineering, Oracle Western Europe : « Se tourner vers le cloud d’Oracle constitue une approche particulièrement avantageuse, car nous proposons une migration en un seul temps, contrairement à d’autres acteurs du marché qui imposent une migration en deux temps, d’abord vers leur plateforme “on premise” [“sur site”, NDLR] et ensuite vers la solution cloud ». Cette approche permet de bénéficier d’innovations continues et de nouvelles fonctionnalités, sans passer par des migrations successives.

Interconnecter la finance avec les autres services et accélérer la clôture comptable

Olivier Jean est Secrétaire Général de Nickel, une néo-banque confrontée à une forte croissance et qui participait à l’événement cloud d’Oracle. A la recherche d’une évolution du système d’information de son entreprise pour mieux répondre aux besoins de son développement international, il s’est tourné vers l’ERP Cloud d’Oracle et précise « qu’outre le choix de l’infrastructure cloud, un support naturel pour se développer, innover, et continuer à croître, l’adoption de la solution d’Oracle s’est traduite par un décloisonnement de nos services, une meilleure collaboration entre la finance et les autres directions, et une très nette accélération de la clôture comptable. »

Un changement d’outil amené à jouer un rôle dans l’évolution de la culture d’entreprise. Plus précisément, du point de vue métier, les bénéfices de cette mutation sont assez éloquents, puisque la comptabilité manuelle est réduite en moyenne de 25 % au sein des fonctions finance tandis que 10% du temps de travail peut être transféré de la collecte de données vers l’analyse de risques et les opportunités stratégiques, d’après Oracle. Dans le cas de la clôture des comptes, le gain de temps atteint alors 30% !

Vous avez encore des questions sur la digitalisation de votre direction finance ? Visitez le site d’Oracle pour découvrir comment tirer profit du pouvoir de la donnée.

Voir ou revoir

Transformation digitale : le cœur ou la raison ?

Qu’est-ce que la dynamique d’innovation et d’automatisation ?

Hyperlex : et si votre entreprise se dotait d’une intelligence contractuelle ?

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.