X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marché et la société.

Qu’est-ce qu’une base de données orientée graphe ?

Lorsqu’une application vous recommande un produit, elle a auparavant établit des liens entre vos préférences et celles communes à d’autres consommateurs, afin de mieux cibler votre désir d’achat. Cette opération peut être réalisée grâce à une base de données orientée graphe.

Cloud Database

Base de données orientée graphe : définition

Une base de données orientée graphe est une base de données conçue pour traiter des relations entre les données. La database représente et stocke les données que le graphe relie, dessinant ainsi la relation entre chaque entité individuelle. En effet, il n’existe pas d’informations isolées mais des données connectées entre elles, et la base de données orientée graphe permet d’englober cette connexion nativement, dès le stockage des données.

Les bases de données orientées graphe utilisent des nœuds, des propriétés et des arêtes pour représenter les données :

  • Les nœuds représentent des entités ou des instances telles que des personnes, des entreprises, des comptes ou tout autre élément à suivre.
  • Les bords, également appelés graphiques ou relations, sont les lignes qui relient les nœuds à d'autres nœuds ; ils représentent la relation entre eux. Des modèles significatifs apparaissent lorsque l'on examine les connexions et les interconnexions des nœuds, les propriétés et les arêtes. Les arêtes sont le concept clé des bases de données de graphes, représentant les relations entre les noeuds.
  • Les propriétés sont des informations associées aux nœuds. Par exemple, si Wikipedia était l'un des nœuds, il pourrait être lié à des propriétés telles que site web, matériel de référence ou mots commençant par la lettre w, selon les aspects de Wikipedia qui sont pertinents pour une base de données donnée.

L'accès aux nœuds et aux relations dans une base de données graphique est une opération efficace et qui permet de parcourir rapidement des millions de connexions. Indépendamment de la taille totale d’un ensemble de données, les graphic databases excellent dans la gestion des données hautement connectées et des requêtes complexes.

Les bases de données graphiques sont un type de base de données NoSQL, créées pour répondre aux limites des bases de données relationnelles. L'extraction de données d'une base de données graphique nécessite un langage d'interrogation autre que SQL. En plus des interfaces de langage d'interrogation, certaines bases de données graphiques sont accessibles via des API.

Histoire de la base de données orientée graphe

Les structures graphiques ont pu être représentées dans des bases de données de modèles de réseaux à partir de la fin des années 1960. Dès le milieu des années 1980, les graphiques étiquetés pouvaient être représentées dans des graphic databases, comme le modèle logique de données.

Plusieurs améliorations des bases de données graphiques sont apparues au début des années 1990, s'accélérant à la fin des années 1990 avec les efforts d'indexation des pages web. Au milieu et à la fin des années 2000, des bases de données orientées graphe commerciales avec des garanties ACID telles que Neo4j et Oracle Spatial et Graph sont devenues disponibles.

Dans les années 2010, des graphic databases commerciales ACID pouvant être mises à l'échelle horizontale sont devenues disponibles, tout comme les bases de données multi-modèles qui prennent en charge les modèles de graphiques. Au cours de cette période, les bases de données de graphes de différents types sont devenues particulièrement populaires pour l'analyse des réseaux sociaux.

Types de graphes

Il existe plusieurs types de graphiques qui peuvent être classés par catégories. Gartner suggère les cinq grandes catégories de graphiques :

  • Graphique social : il s'agit des liens entre les personnes ; par exemple, Facebook, Twitter et l'idée de six degrés de séparation.
  • Graphique d'intention : il traite du raisonnement et de la motivation.
  • Graphique de consommation : également appelé "graphique de paiement", le graphique de consommation est très utilisé dans le secteur du commerce de détail pour suivre la consommation des clients individuels.
  • Graphique des intérêts : ce graphique représente les intérêts d'une personne et est souvent complété par un graphique social.
  • Graphique mobile : il est construit à partir de données mobiles. À l'avenir, les données mobiles pourront inclure des données provenant du web, d'applications, de portefeuilles numériques, de GPS et d'appareils IoT.

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.