X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marché et la société.

Contrôlez la distribution de vos données

« Mieux vaut demander pardon que permission. » Une citation certes intéressante, mais qui donnerait des sueurs froides aux professionnels qui travaillent avec des données d'entreprise. Contrôler qui a accès aux données revient pratiquement à définir la sécurité des données : l'autorisation est critique.

Et pour les services RH, ces autorisations sont encore plus importantes étant donné la diversité, la portée et le volume des données collectées et stockées. Des renseignements personnels aux informations professionnelles et salariales, les RH sont un véritable carrefour de données et représentent donc une vulnérabilité à contrôler étroitement.

Cependant, de nouveaux contrôles plus sophistiqués permettent maintenant aux collaborateurs d’exploiter les connaissances tirées des données RH, sans pour autant compromettre la sécurité des données.

  • Une sécurité automatisée : près de la moitié des professionnels de l’informatique évaluent et planifient l’automatisation de la sécurité, et 35 % investissent déjà dans des solutions. En automatisant certains éléments de cybersécurité, vous pouvez réduire le nombre d’erreurs humaines tout en minimisant les perturbations sur les activités quotidiennes.
  • Authentification unique : pour les organisations, les mots de passe sont de véritables casse-tête pour la sécurité, qu’ils soient trop faciles à deviner ou pire, notés sur des post-its. Mais de nos jours, la fonction SSO (Single Sign On) permet aux collaborateurs d’accéder à pratiquement toutes les applications de l’entreprise (dans le Cloud ou sur site) avec un seul mot de passe.

Grâce à ces progrès, les équipes RH peuvent arrêter de se ronger les ongles quand elles proposent des données RH en libre-service. Les collaborateurs peuvent se tenir informés des possibilités de formation, des postes libres, et des réponses aux questions courantes, comme les jours de congé annuel. De plus, les données très sensibles, comme les rapports de performance annuels et les évaluations par les pairs, peuvent être traitées sans craindre les divulgations.

Les managers peuvent consulter les informations de recrutement et se faire une idée des compétences des collaborateurs. Ils peuvent ainsi planifier plus facilement ce dont ils ont besoin pour leur équipe, quand, et où, et aussi leurs besoins futurs. La technologie peut les aider à identifier les collaborateurs susceptibles de démissionner et à prendre des contre-mesures. Ainsi, les équipes RH et les personnes concernées peuvent compter sur la sécurité de leurs données et se consacrer à leur cœur de métier sans s’inquiéter de la gestion des accès.

Des robots plus intelligents

FutureRobot reconnaît l’importance de protéger vos données. L’entreprise de robotique coréenne est un leader du secteur des robots de service. Elle a en l’occurrence fourni plus de 30 robots pour assister les visiteurs aux Jeux olympiques d'hiver de 2018 à Pyeongchang.

Avec Oracle Management Cloud, l'entreprise peut recueillir les informations opérationnelles de ses robots en toute sécurité, et récupérer aussi des données sur leurs interactions humaines. Les équipes peuvent ensuite accéder à ces informations confidentielles partout dans le monde, avec l’assurance de les savoir sécurisées.

Pour en savoir plus sur la façon dont les organisations perçoivent et gèrent la cybersécurité, lisez notre dernier rapport ici.

 

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.