X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marché et la société.

Vos contenus ne convertissent pas assez ? La solution serait d’écrire plus.

Aujourd’hui, la plupart des marques se sont lancées dans le marketing de contenu, que ce soit en B2B ou en B2C. Ce qui était expérimental est devenu une tendance, des bonnes pratiques se sont durablement établies et les stratégies de contenu se sont professionnalisées. Toutefois entre « penser faire » du marketing de contenu et en « faire » vraiment, il y a une grande différence et de nombreux leviers à actionner pour réellement bien performer. La première solution ? Écrire plus, mieux et régulièrement.

Pourquoi votre contenu ne convertit pas assez ?

Développer votre contenu doit s’inscrire dans le cadre d’une stratégie particulière. Il ne s’agit pas uniquement d’écrire sur un blog en espérant que vous soyez lu. Il est important d’avoir une approche claire, documentée et partagée qui doit recenser vos indicateurs clés de performance (KPIs), la manière de les traquer, la ligne éditoriale à adopter, l’organisation de vos contributeurs, votre flux de production et les relais de croissance via un partage sur les médias sociaux. Ensuite, à vous de la structurer et de l’habiller selon vos contraintes et objectifs.

Vous n’investissez pas assez !

Malgré les apparences, le marketing de contenu n’est pas gratuit. Il vous faut des rédacteurs, des relecteurs, peut-être même des traducteurs si vous vous développez à l’international. Certaines grosses équipes peuvent avoir besoin d’intégrateurs, de designers pour vos infographies, de community managers pour en faire le relai en ligne, et pourquoi pas des spécialistes en SEO pour optimiser votre contenu sur les moteurs de recherche, ou des experts en retargeting et achat d’espaces publicitaires sur Facebook ou Twitter.

Pour espérer un retour sur investissement, il faut donc investir. Naturellement, cela peut se faire graduellement et toutes les équipes n’auront pas les mêmes besoins, mais le marketing de contenu implique nécessairement des ressources.

Votre contenu n’est pas intéressant !

C’est dur à entendre, mais c’est un sujet à aborder. Peut-être que vous ne savez pas quel type de contenu écrire ? Peut-être que votre rédacteur ne maîtrise pas les codes du web? Peut-être que votre contenu n’est pas captivant? Il faut être direct, aller droit au but, résoudre des problèmes, poser les bonnes questions et favoriser l’engagement. Votre contenu doit apporter un service ou une valeur ajoutée. Il doit faire rayonner votre marque et exceller dans la création d’un cercle vertueux avec votre communauté grandissante. Ne faites pas du « promotionnel » à tout prix.

Si tout le monde, ou presque, fait du marketing de contenu, il devient difficile de se différencier. Il faut donc hausser le niveau attendu et s’assurer d’apporter un service nouveau, un regard neuf ou une valeur pour vos lecteurs. Surveillez votre taux d’engagement sur les réseaux sociaux ou votre taux de rebond sur Google Analytics. Faites des tests A/B pour voir comment mieux mettre en valeur votre meilleur contenu sur votre page d’accueil. Ne prenez jamais rien pour acquis et soyez flexible.

Vous n’écrivez pas assez souvent

Produire du contenu est un métier exigeant, tant sur le fond que sur la forme. La révolution numérique implique une concurrence plus importante sur le web et la nécessité constante de se renouveler. Il faut donc écrire beaucoup, souvent et régulièrement. À vous de trouver votre rythme : votre objectif doit être d’être en phase avec les attentes de vos prospects. Un nouvel article par semaine peut-être suffisant, à condition de s’y tenir et de produire du contenu élaboré, par exemple. Pour une audience plus volatile, deux ou trois publications par semaine sont généralement un bon rythme pour favoriser l’engagement, le partage et être progressivement identifié comme un acteur clé de votre industrie.

Vos priorités pour booster votre contenu

Si vous voulez que votre marketing de contenu convertisse davantage, il faut s’assurer d’en respecter les bonnes pratiques.

La première est de connaître vraiment votre audience. Il est difficile de créer un contenu ciblé, engageant et adapté quand vous ne savez pas vraiment qui vous lit ni pourquoi. C’est le moment de travailler vos buyers personas pour personnaliser votre approche.

Ensuite, il est temps de s’assurer que votre équipe comprenne bien ce qu’est un contenu engageant pour votre cible. Faites des brainstormings, demandez un regard neuf sur vos idées, développez votre créativité… La cohésion de votre équipe est un facteur clé dans votre réussite, car c’est par elle que passera le succès de votre contenu.

Prenez le temps de le personnaliser au moment de le partager sur les réseaux sociaux. Il doit être adapté et, au besoin, réécrit. On ne communique pas de la même manière sur Facebook que sur LinkedIn ou Twitter. Refusez le partage en cliquant sur un bouton et travaillez votre accroche selon le canal de communication.

Enfin, prenez le temps de faire du storytelling de manière efficace. L’art de raconter des histoires à des fins marketing est une technique qui prend du temps. Il faut créer un univers, être sincère et transparent, susciter une certaine empathie avec vos lecteurs pour humaniser votre marque de manière intelligente et sans brusquer les choses.

Une stratégie de marketing de contenu ne consiste donc pas à écrire un article promotionnel sur un blog que l’on va partager sur Facebook. C’est une démarche qui doit être maîtrisée, validée, intégrée dans une stratégie. Au final, si vous les traitez bien, vos contenus peuvent même travailler à votre place !

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.