X

5 tendances RH pour 2018

Auteur : David Navaro Vera , EMEA HCM Marketing Director chez Oracle
@DnvOracle

 

Aujourd'hui plus que jamais, les modèles d'emploi traditionnels sont remis en question. Le fossé ne cesse de se creuser entre les aspirations des collaborateurs et la hiérarchie classique de l'entreprise, imposant aux RH de créer des environnements de travail plus agiles et plus productifs.

Et vous, comment comptez-vous vous adapter à cette nouvelle donne ? Pour vous aider à anticiper ces défis et optimiser votre vivier de talents, nous faisons ici le tour des cinq tendances RH clés de 2018.

 

1. Développez une culture d'équipe moderne

Ces dernières années ont vu l’émergence d’un grand mouvement en faveur d’un engagement plus fort des collaborateurs. La bonne nouvelle, c’est que ces efforts ont porté leurs fruits. L’engagement des salariés est désormais au cœur des décisions prises en interne. Quant à ses retombées positives sur la productivité et sur l'efficacité des stratégies de management, elles sont aujourd’hui clairement établies. Toutefois, les entreprises restent ancrées dans une approche de l'engagement fondée sur l’individu.

Une posture d’autant plus surprenante que les salariés recherchent ce sentiment d'appartenance à un groupe qui œuvre dans leur intérêt et apporte une dimension émotionnelle à leurs efforts professionnels. Par conséquent, le développement d'une culture d'équipe devrait faire partie des grandes tendances des douze prochains mois.

 

2. Privilégiez les compétences à un excès d'assurance

Souvent longs et mal ciblés, les processus de recrutement traditionnels ont fait leur temps. L’heure est venue de passer à des méthodes plus efficaces pour déterminer l’adéquation d’un candidat. Les entreprises ont compris qu'elles devaient désormais trouver une façon plus rigoureuse de mesurer l'aptitude d'un candidat, indépendamment de l’assurance dont il peut faire preuve en entretien. Certaines sont même passées à l’acte en changeant de stratégies de recrutement.

Elles ont par exemple recours à des systèmes de recrutement qui rassemblent toutes les données en rapport direct avec le profil d'un candidat. Elles peuvent ainsi filtrer les candidatures en fonction de critères plus objectifs : expérience professionnelle, formation, précédents entretiens, présence sur les réseaux sociaux, etc.

 

3. Trouvez l'équilibre entre nouvelles technologies et compétences humaines

À l’image de l’IA, les nouvelles technologies entrouvrent certes des perspectives de compétitivité intéressantes, mais elles risquent également de redéfinir les rôles de chacun dans l’entreprise.

Vous n'avez sans doute pas échappé à ces prédictions alarmistes qui annoncent déjà la fin du travail. Bien qu'il y ait indubitablement une part d'exagération dans ces prophéties, les DRH devront sans aucun doute trouver le point d’équilibre entre le génie humain et l'efficacité de la machine. Or, cet exercice difficile passe par une bonne compréhension des technologies et de leur potentiel, puis par une action dans les plus hautes sphères de l’entreprise pour optimiser les ressources disponibles.

 

4. Repensez votre approche du flexitravail

L'émergence du modèle de travail à la mission ne semble montrer aucun signe d’essoufflement, au point même qu’il devrait bientôt se situer au même niveau que le salariat classique. Ainsi, la part croissante des non-salariés dans vos effectifs va inévitablement se répercuter sur la façon dont vous recrutez, gérez ou formez vos collaborateurs.

Au Royaume-Uni, par exemple, 40 % des DRH pensent que les contractuels devraient financer eux-mêmes leur formation. Et pourtant, à mesure que cette catégorie socioprofessionnelle se développe et devient l’une des chevilles ouvrières de l’entreprise, va-t-on assister à un élan plus volontariste des entreprises dans ce domaine ?

 

5. Récompensez vos collaborateurs à la hauteur de leur performance

La rémunération ne constitue plus à elle seule l’unique facteur de motivation des salariés. Aujourd’hui, ce qui pèse davantage dans la balance, c'est votre capacité à offrir un cadre d’épanouissement où le collaborateur se sent personnellement valorisé et investi d’une mission noble au sein d'une équipe soudée, avec en prime des perspectives d’évolution intéressantes, des horaires flexibles, etc.

Des études menées entre autres par Oracle démontrent que les équipes les plus motivées et les plus performantes sont celles qui ont su créer une dynamique positive entre les collaborateurs et leurs managers. Loin de la seule dimension pécuniaire, la récompense au sens large est vue comme faisant partie intégrante de la stratégie d'engagement et de fidélisation des collaborateurs. C'est pourquoi la tendance actuelle va au développement de programmes de gratification autour d’éléments non-financiers, en phase avec une stratégie d'engagement globale axée sur les attentes des salariés.

Lisez notre Digibook « HR in 2018: the year of the employee », pour découvrir comment Oracle peut vous aider à stimuler votre croissance à l’aube de cette année naissante.

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.Captcha