X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marché et la société.

7 conseils pour réaliser la landing page qui tue !

Les landing pages ou pages d’atterrissage sont un des classiques du digital. Et si vous n’en avez jamais entendu parlé.. mettez vous à la page sans plus attendre ! En effet, la landing page ou page d’atterrissage constitue la clé de voûte du système de conversion pour de très nombreux site. Vous avez lu un article qui vous intéresse, avez reçu une proposition d’audit gratuit, un livre blanc à télécharger, un clic sur une publicité display, etc. La landing page est LE point d’atterrissage de toutes les campagnes marketing pour espérer convertir les trafic redirigé en prospects et pourquoi pas en clients une fois adressés.

La landing page est pratique, connectée et permet d’analyser le ROI des différentes campagnes menées… A en entendre ses nombreux bienfaits, elle concentre de plus en plus d’intérêts vers l’univers du business 2.0. Et pourtant, son efficacité est très volatile selon les campagnes. Depuis le contenu aux visuels, en passant par le formulaire, de nombreuses bonnes pratiques sont à prendre en compte.

Afin de réaliser des landing page efficaces, il vous faut :

1. Fixer les objectifs de réalisation de votre landing page

Avant de commencer la réalisation de votre landing page, il est important de biens savoir pour quelle raison vous créez votre landing page. Cela pourrait être pour :

  • Le téléchargement d’un livre blanc, un guide gratuit, une proposition de prestations

  • Une réservation participation webinars

  • Une demande de devis

  • Un bon de réduction

  • Un essai gratuit

  • Une inscription à une lettre d’information/ Newsletter.

2. Un contenu séduisant et attrayant

En effet, sur le web 2.0, le contenu est R.O.I et par ricochet la base de toute opération sur la mise en place de votre landing page. C’est lui qui permet en quelque sorte de mettre en confiance votre audience afin qu’elle remplisse votre formulaire, mais aussi qu’elle soit réceptive aux relances qui suivront.

Et pour se faire, vous pouvez par exemple, utiliser au moins 500 mots pour mieux expliquer votre contenu et permettre à votre audience de connaître ce à quoi elle doit s’attendre dans le document téléchargé. Ce document se doit d’être accompagné d’un call to action qui facilite la conversion de la page. Vous pourrez même y ajouter des témoignages poignants et crédibles de vos clients qui ont déjà bénéficié de vos services/produits.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier de mettre en avant l’auteur du document et son parcours car celui-ci permet de convaincre les internautes sur la qualité du document. A côté de cela, il vous faut ajouter sur votre landing page, un bon titre reprenant les mots-clés les plus pertinants et un contenu muni de titres secondaires marqués par des balises « h2 » qui reprennent également vos mots clés. Car ceux-ci sont indispensables pour un meilleur référencement de votre page.

3. Une landing page efficace c’est aussi une belle mise en forme

Le contenu est certes indispensable mais la mise en page est aussi meilleure. Cela sous-entend que l’on doit accompagner sa page d’un/des :

 

  • Design épuré et clair,

  • Images permettant à l’utilisateur de visualiser en amont le document qu’il souhaite télécharger

  • social login” et “social share” avec un compteur pour viraliser les partages.

4. Un formulaire trop long, Zéro contacts en base

L’idéal serait de créer un formulaire de quatre champs au maximum. Les champs doivent résumer à eux seuls l’essentiel de l’information dont vous avez besoin pour constituer une bonne base de données. Cela peut être par exemple le nom, l’adresse email, la fonction (étudiant, entrepreneur, chef d’entreprise, client BtoB…) et si possible le numéro de téléphone dans le cas d’une prise de contact pour une prestation.

5. Tester les variantes de votre landing page.

Cela permet en effet, de définir (si vous avez encore des doutes) la meilleure landing page qui correspond à vos attentes. Pour ce faire, vous pouvez utiliser l’A/B testing en demandant à un panel d’internautes (en proportion au taux d’audience que vous recensez sur votre site web) ce qu’ils pensent de votre page. En un mot, l’idée est vraiment de réaliser une page qui convertit le mieux.

6. Mettre en place des landing page responsives

Tous les internautes ne consulteront pas votre page à partir d’un PC, tablette ou mobile. Il faut donc y penser au risque de ne pas pouvoir transformer votre trafic mobile en prospects…

7. Employer une solution marketing automation

Nous savons tous que le but d’une landing page est de récolter des données activables. Il est primordial de mettre en place des outils permettant de suivre et gérer de façon automatique toutes les actions à effectuer pour atteindre la conversion de nouveaux clients au travers d’automatismes marketing liés à vos landing pages.

Oracle Marketing Cloud offre sur ce point un service complet qui s’intègre parfaitement dan une solution CRM pour :

  • Editer facilement vos landing pages et emailings de relance associés

  • Suivre la conversion par type de campagne (email, social,blog, etc)

  • Router automatiquement des scénarios automatisés de relance

  • Mettre à jour vos données CRM et intégrer vos forces de ventes

Pour conclure, vous devez retenir qu’une landing page n’est pas un dispositif qui sert à automatiquement vendre au premier clic. Mais plutôt un processus qui sert à sensibiliser, vanter son expertise et par la suite mettre en avant la qualité de ses prestations afin de transformer son trafic en opportunités d’affaires.

 

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.