X

Retrouvez toute l'actualité autour des technologies émergentes et leur impact sur le marché et la société.

  • September 27, 2019

6 façons de préparer l’évolution de votre chaîne logistique

Dominic Regan
EMEA Senior Director VCE

À quoi ressembleront les chaînes logistiques de demain ? On a tendance à imaginer des véhicules sans conducteur parcourant des rues bondées et des drones livrant des colis sur le pas de nos portes. Pourtant, même si la livraison autonome fera certainement partie de la chaîne logistique de demain, les changements les plus significatifs ont lieu en coulisses : les applications cloud modernes de gestion de la chaîne logistique (SCM) permettent de la transformer afin d’évoluer et de s’adapter aux nouvelles technologies ainsi qu’aux attentes des clients.

Les chaînes logistiques ont un effet considérable sur les performances des entreprises reposant sur les produits. La mondialisation et l’évolution de l’infrastructure logistique mondiale ont entraîné des niveaux exceptionnels de croissance du commerce et de spécialisation des fournisseurs. Le commerce électronique a révolutionné les interactions clients. Résultat ?

La plupart des chaînes logistiques sont maintenant extrêmement complexes. Elles sont plus longues, plus dispersées et fonctionnent de façon toujours plus précise. Ainsi, en dépit de leur efficacité et de leur agilité, elles présentent également plus de zones de risque et de fragilité.

Un point positif est que les systèmes hyper-connectés, l’automatisation croissante et les analyses en temps réel renforcent les avantages et atténuent les inconvénients. Une analyse du Forum économique mondial indique que 75 % des entreprises de fabrication, de logistique et de vente au détail profitent de retombées financières positives grâce aux technologies numériques de leurs chaînes logistiques.

Cela s’explique notamment par le volume de données généré par toute chaîne logistique. Correctement regroupées et analysées, elles permettent aux équipes opérationnelles de répondre de façon optimale aux besoins du client, et à la finance de faire des prévisions beaucoup plus précises, tout en collectant des informations stratégiques sur les changements à venir. 

Nous évoquons quelques moyens d’exploiter ces avantages dans notre e-book Accelerate Innovation and Agility Across Your Supply Chain (Accélérez l’innovation et l’agilité sur l’ensemble de votre chaîne logistique). Il y a cependant un point de ce livre sur lequel je voudrais vraiment insister : « S’engager à moderniser avec le cloud. » Pourquoi cela ?

Le problème de la gestion de la chaîne logistique sur site est qu’elle a généralement une portée limitée. Ses structures de données cloisonnées empêchent les utilisateurs de voir tous les processus de la chaîne logistique et de partager facilement des informations entre les fonctions – ce qui permettrait à tous de s’adapter aux changements de façon facile et rapide. 
Une solution SCM de bout en bout sur une plateforme cloud offrant une vue globale de l’ensemble de la chaîne, des commandes clients à la capacité des fournisseurs et à la logistique en amont, permet de pallier ce déficit. (La nôtre s’appelle Oracle SCM Cloud ; IDC a analysé que les clients obtenaient un ROI sur cinq ans de 267 %, un seuil de rentabilité de 12 mois et une productivité supérieure de 28 % dans les équipes de la chaîne logistique.)
Adopter ce type d’application SCM complète dans le cloud crée un fil de discussion numérique efficace qui relie produits, services, fournisseurs et actifs avec les clients, employés et partenaires. Il en résulte une visibilité en temps réel dans les différentes composantes de la chaîne logistique, une communication instantanée et un contrôle plus efficace.
Voici six caractéristiques des chaînes logistiques adaptatives et agiles

1.    Des applications puissantes basées sur le cloud

Les solutions cloud offrent aux décideurs et aux gestionnaires de la chaîne logistique et des finances de nombreuses possibilités :

•    Utiliser plusieurs systèmes et périphériques. Chacun, où qu’il soit, peut garder un œil sur les données, les tâches et les transferts de processus. Ceci est particulièrement utile pour les entreprises ayant de multiples sites et activités. En Irak par exemple, la Salahaddin Investment Holding Co. exerce ses activités dans différents secteurs via plusieurs filiales. Les applications Cloud permettent d’interconnecter facilement leurs différentes chaînes logistiques, et de consolider bien plus aisément des données du groupe.

•    Analyser de grandes quantités de données et fournir des informations approfondies aux intervenants de la chaîne logistique.

•    Utiliser des fonctionnalités de collaboration mobile pour fluidifier les processus, travailler plus efficacement et se connecter instantanément, de n’importe quel endroit. 

2.    Des technologies émergentes intégrées

Un SCM dans le cloud n’est pas limité par l’infrastructure technologique déployée dans un emplacement donné. Cela facilite beaucoup l’intégration de technologies de pointe telles que l’intelligence artificielle (IA) et le machine learning (ML). Cela permet par exemple d’automatiser les processus ou de créer des modélisations et recommandations prédictives et normatives, en s’appuyant sur des analyses en temps réel. De nombreuses technologies émergentes – telles que la blockchain pour les réseaux d’échanges commerciaux privés et les fonctionnalités de suivi et de traçage – ne sont possibles qu’avec des systèmes de chaîne logistique hyper-connectés s’exécutant dans le cloud.

3.    Un accès facile aux informations

Les solutions cloud offrent une visibilité en temps réel de la chaîne logistique – depuis l’état des stocks et des commandes jusqu’aux expéditions et au fonds de roulement. Des alertes peuvent être générées et partagées immédiatement en cas de changements de statut pouvant affecter les résultats de l’entreprise. L’analyse intégrée et la connectivité avec l’Internet des objets (IoT) permettent aux décideurs d’utiliser le SCM dans le cloud pour profiter d’analyses sur des activités et événements autrement indétectables. Par exemple, les changements de température et d’humidité dans un conteneur de marchandises sensibles à l’environnement peuvent être surveillés en temps réel, puis automatiquement ajustés en cas de dépassement des seuils.

4.    Évolutivité et sécurité

Les systèmes cloud permettent d’ajouter de nouveaux utilisateurs de façon plus rapide et sans investissement technologique. C’est un avantage certain pour les chaînes logistiques dont la demande est saisonnière, par exemple, ou pour les entreprises qui doivent déployer rapidement de nouvelles lignes. Un système de gestion d’entrepôt basé sur le cloud (WMS) peut gérer de manière proactive les dépassements d’inventaire saisonniers et optimiser les actions des fournisseurs, la gestion des stocks et la logistique. Les déploiements WMS sur site sont moins réactifs et beaucoup moins adaptatifs. C’est certainement l’avis du distributeur de vin australien Vinomofo, qui a atteint une précision de 99,6 % grâce à une gestion simplifiée des commandes avec Oracle Warehouse Management Cloud Service.

Les données de la chaîne logistique sont à la fois essentielles aux opérations et sensibles sur le plan commercial. Cloud SCM sous-traite la disponibilité et la sécurité à des prestataires de services ayant l’envergure et l’expertise nécessaires pour investir dans une connectivité et un contrôle d’accès de niveau mondial. Les administrateurs peuvent appliquer immédiatement des correctifs, par exemple pour résoudre toute cyber-menace émergente.

5.    Des systèmes faciles à entretenir et à mettre à jour

Il ne s’agit pas que de correctifs de sécurité. Les applications SCM sont plus faciles à gérer dans le cloud que sur site , et ce à tous les niveaux : adoption, utilisation, management, configurabilité et mise à niveau. De plus, avec les plateformes cloud de bout en bout, l’adoption de la fonctionnalité SCM ne dépend pas du système ERP principal. Cloud SCM s’appuie en fait sur des interfaces standardisées dans le système ERP parent, ce qui signifie que les utilisateurs peuvent rapidement modifier les processus métier ou adopter des technologies émergentes sans attendre (parfois plusieurs années) la mise en œuvre ou la mise à niveau majeure d’un ERP.


6.    Un partenaire qui comprend votre entreprise

De plus grandes capacités, une technologie de chaîne logistique innovante, de meilleures informations et analyses, une innovation plus rapide et plus simple, et plus d’agilité. Cependant, tous ces avantages exigent un partenaire cloud ayant à la fois des compétences techniques approfondies et une sensibilité aux impératifs commerciaux – en particulier à l’évolution constante des meilleures pratiques en matière de chaîne logistique. 

Chez Oracle, nous avons suivi l’évolution des attentes des clients à mesure que les chaînes logistiques devenaient plus stratégiques et plus complexes. Les clients réclament une livraison rapide et sûre de leurs produits avec une visibilité en temps réel, qu’ils commandent de simples petits produits ménagers ou de coûteux équipements industriels.

Les applications SCM locales historiques ne disposent tout simplement pas des fonctionnalités nécessaires pour effectuer cette transformation, contrairement aux systèmes cloud modernes. Une plateforme SCM de bout en bout, telle qu’Oracle SCM Cloud , intègre les informations en un seul endroit et offre une visibilité et un contrôle approfondis, permettant aux chaînes logistiques de s’adapter à l’évolution de la demande et des conditions.

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.