ASR pour les serveurs : installer un manager ASR

Cet article décrit la procédure pour installer un manager ASR.
Cette opération est la première étape de la mise en œuvre d'ASR pour les serveurs.

Installer un manager ASR est simple. C'est la préparation qui est en général la plus longue.
Avant de se lancer dans l'installation il faut réunir les pré-requis.

Pré-requis à l'installation du manager ASR


  • Choisir un serveur.
    Il n'est pas nécessaire d'utiliser un serveur dédié pour le manager ASR. On peut utiliser un serveur d'infrastructure mutualisé.
    On peut utiliser un serveur physique ou virtuel.

    Les OS supportés sont :

    • Oracle Linux 5.3 ou plus,
    • Red Hat Enterprise Linux 6.3 ou plus,
    • Solaris 10, update 6 (10u6) ou plus,
    • Solaris 11.

    Les ressources systèmes nécessaires (CPU, RAM, Disque) sont peu importantes, et sont détaillées ici.

    L'installation et la configuration se font avec le compte root.

  • Connectivité avec l'infrastructure Oracle
    Le manager ASR doit pouvoir communiquer avec l'infrastructure ASR chez Oracle, via internet. La plupart du temps il faut demander des ouvertures de flux sur un proxy ou un firewall. Le protocole mis en oeuvre est le suivant :

    SourceDestinationProtocolPortDescription
    ASR Managertransport.oracle.comHTTPS443For sending telemetry messages to the transport.oracle.com ASR backend system at Oracle.

    Vous pouvez tester la connectivité du serveur qui hébergera votre manager ASR avec l'infrastructure Oracle en lançant :
    # wget --no-proxy https://transport.oracle.com/v1/

    Si vous utilisez un proxy pour sortir vers transport.oracle.com (remplacer les valeurs IP et PORT du proxy dans l'export) :
    # export https_proxy="http://IP:PORT/"
    # wget --proxy https://transport.oracle.com/v1/

    Si votre proxy requiert un compte (my_user) et un mot de passe (my_pwd), veillez bien à ce que le mot de passe n'expire jamais. La commande devient :
    # export https_proxy="http://IP:PORT/"
    # wget --proxy --proxy-user='my_user' --proxy-password='my_pwd' https://transport.oracle.com/v1/

  • Connectivité avec les assets
    Il peut être nécessaire de demander des ouvertures de flux entre les assets à activer pour ASR et le manager ASR. Les flux mis en œuvre dépendent du modèle de l'asset.
    Il existe trois "telemetry source" ASR possibles pour un serveur : FMA(*) de Solaris 10 & 11, l'ILOM ou la XSCF.

    Pour savoir quelle telemetry source il faut utiliser en fonction du modèle de l'asset, voir la rubrique "Products Qualified for ASR", ici.

    Une fois que vous aurez déterminé les sources que vous voudrez activer, vous trouverez les flux à mettre en œuvre dans ce tableau :

    SourceDestinationProtocolPortDescription
    ASR asset
    - FMA Solaris 10
    - ILOM
    - XSCF
    ASR ManagerSNMP162Pour envoyer les évènements vers le manager ASR
    ASR asset
    - FMA Solaris 11
    ASR ManagerHTTPau choixPour envoyer les évènements vers le manager ASR. Le port se configure au niveau du manager ASR.
    ASR ManagerASR Asset
    - FMA Solaris 10
    - XSCF
    SNMP161FMA enrichment, pour demander des diag. additionnels en cas de panne
    ASR ManagerASR asset
    - FMA Solaris 10
    - ILOM
    - XSCF
    HTTP6481Service Tags listener, sert au moment de l'activation de l'asset par le manager ASR.

  • Prérequis java
    Le manager ASR nécessite Java 7 (JDK 1.7.0_13) ou plus.
    OpenJDK n'est pas supporté.
    Pour connaitre votre version de java :
    # java -version

    Vous pouvez télécharger jdk 7 ici.

  • Prérequis rpm-build (Linux uniquement)
    Le package rpm-build doit être présent. Pour tester sa présence :
    # rpmbuild

    Si le package rpm-build n'est pas présent, vous pouvez l'installer avec la commande suivante :
    # yum install rpm-build

  • Un compte MOS valide
    Ce compte sur le portail du support Oracle My Oracle Support servira à enregistrer votre instance ASR sur l'infrastructure ASR côté Oracle.


Installer le Manager ASR


Une fois les prérequis réunis, l'installation est relativement simple.


  1. Télécharger les packages du manager ASR et de OASM.
    On les trouve dans My Oracle Support, DocID 1185493.1

  2. Installer OASM et ASR
    On initialise la variable JAVA_HOME, pour désigner le java 7 que devra utiliser OASM.
    Par exemple, si le binaire java 7 est /usr/java/jdk1.7.0_51/bin/java, on initialise JAVA_HOME de la façon suivante :
    # export JAVA_HOME=/usr/java/jdk1.7.0_51

    On vérifie que la variable JAVA_HOME est bien initialisée :
    # $JAVA_HOME/bin/java -version

    On installe OSAM :
    [solaris]# pkgadd -d SUNWsasm.‹version_timestamp›.pkg
    [Linux]   # rpm -i SUNWsasm.‹version_timestamp›.rpm

    On s'assure que OASM est bien démarré :
    [solaris]# svcs sasm
    [Linux]   # /opt/SUNWsasm/bin/sasm status

    Si OASM n'est pas démarré, on le démarre :
    [solaris]# svcadm enable sasm
    [Linux]   # /opt/SUNWsasm/bin/sasm start-instance

    On installe ASR :
    [solaris]# pkgadd -d SUNWswasr.‹version_num›.pkg
    [Linux]   # rpm -i SUNWswasr.‹version_num›.rpm

  3. Enregistrer le manager ASR
    Il faudra donner un compte/mot de passe MOS valide, ainsi que les paramètres du proxy à utiliser pour sortir vers https://transport.oracle.com.
    # /opt/SUNWswasr/bin/asr register

    On vérifie que le manager est bien enregistré, et que la connexion est bonne :
    # /opt/SUNWswasr/bin/asr show_reg_status
    # /opt/SUNWswasr/bin/asr test_connection

    Par défaut, la fonctionnalité d'auto-update est activée. Pour en savoir plus, voir ce billet.


Et ensuite ...


Le manager ASR est installé, et vous êtes prêt à passer à la seconde étape qui consiste à activer les telemetry sources de vos serveurs sur ce manager ASR.
Pour configurer une source ILOM, voir ce billet.
Pour configurer une source XSCF, FMA solaris 10, FMA solaris 11, il n'y a pas encore de billet, mais vous pouvez consulter la documentation décrivant l'installation du manager ASR et l'activation d'assets : Installation and Operations Guide.

(*) FMA=Fault Management Architecture

Comments:

Post a Comment:
  • HTML Syntax: NOT allowed
About

MOS, ASR, SDP, CAM pour la partie Connected Services et Beehive, UCM, WebCenter pour Social Networking au sens large.

Search

Archives
« juillet 2015
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
  
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
  
       
Today