X

Gestion de la construction : Actualités, Ressources et Meilleures pratiques

Un véritable Environnement de données commun (CDE) : Ce que vous devez savoir pour démarrer

Frank Weiss
Senior Director, Product Management

De nombreuses entreprises dans le domaine de la construction et de l’ingénierie (et de l’environnement logiciel correspondant) reconnaissent la nécessité d'un environnement de données commun (CDE) pour soutenir la collaboration entre les participants des projets. Mais qu'est-ce qu'un CDE en réalité ?

Malheureusement, cette question suscite beaucoup de confusion et d’informations contradictoires. Dans cet article, nous espérons décrire la définition et les caractéristiques d’un « vrai CDE » et explorer les raisons pour lesquels cet environnement est nécessaire dans la gestion d’information pour la construction.

Le véritable concept de CDE comprend deux piliers principaux :

Neutralité: Où toutes les informations sur le projet sont saisies dans une plateforme unique mais où les participants au projet n’ont accès qu’à ce à quoi ils sont autorisés à accéder. Chaque organisation contrôle ses données et ce qu’elle partage via des espaces de travail sécurisés et privés.

La neutralité contribue à instaurer la confiance entre les participants au projet. Elle conduit à une plus grande adoption qui, à son tour, entraine davantage de données et d’informations. Cela crée également une piste d’audit inaltérable, qui permet de réduire les litiges et d’accélérer leur résolution.

Sécurité: Les informations du projet doivent être hébergées dans un CDE sécurisé afin que toutes les parties prenantes puissent être certaines que leurs données sont protégées contre les menaces grâce à des protocoles de sécurité rigoureux. Les utilisateurs du projet doivent bénéficier d’un accès sécurisé avec un support de vérification en deux étapes et un langage de balisage d’assertion de sécurité (SAML) pour l’intégration avec les fournisseurs d’authentification unique (SSO).

Très simplement, notre point de vue est qu’un CDE pour la construction est un « espace » - basé sur le cloud - où les informations des projets de construction sont stockées et sont accessibles aux participants au projet en fonction de leurs exigences/niveau d’autorisation. Certaines de ces informations sont requises et alimentent un modèle BIM (Building Information Modeling), qui ouvre de nouvelles possibilités intéressantes. Le BIM est amené à jouer un rôle plus central dans la gestion des projets et des actifs.

Pourquoi créer un CDE?

Opérer au sein d’un CDE permet d’améliorer considérablement la collaboration et la gestion de l’information sur les projets au travers des actions ci-dessous :
•    Connecter des équipes, des modèles et des données de projet au sein d’un seul environnement, afin de créer une source unique de données sur le projet. Les participants du projet voient uniquement les éléments auxquels ils sont autorisés à accéder
•    Fournir un environnement hautement sécurisé et neutre permettant d’obtenir une piste d’audit complète de l’actif construit
•    Réduire le temps et l’effort nécessaires pour vérifier, réviser et réémettre les informations
•    Permettre l’extraction des dernières données approuvées de la zone commune en cas de besoin et sur la base d’une autorisation
•    Réduire au minimum les contrôles de coordination - par exemple, en s’assurant que les modèles sont corrects et que les problèmes, comme les clashs, ne sont pas évidents - qui sont un sous-produit du processus de production de la conception détaillée
•    Faciliter la réutilisation des informations pour soutenir la planification de la construction, l’estimation, la planification des coûts, la gestion des installations et de nombreuses autres activités en aval
•    Réduire le temps et le coût de production d’informations coordonnées

Que faut-il pour une utilisation efficace du CDE ?

Les gens, les processus et la technologie.

Des personnes hautement qualifiées sont nécessaires pour planifier, mettre en œuvre, gérer et soutenir cette méthode de travail.

Les employés seront impliqués dans la mise en œuvre des bonnes pratiques et des procédures pour le BIM et le CDE, sur la base des directives de la documentation DIN SPEC 91391, BS EN ISO 19650 et PAS1192, qui intègre le Cahier des Charges du Client, (EIR). L’EIR décrit les informations que l’équipe fournira au client sur le projet et détermine le format dans lequel ces informations doivent être présentées.

La technologie devrait être soutenue par des solutions logicielles supplémentaires, qui bénéficieront de l’intégration avec le CDE. Ces solutions comprennent un logiciel de conception, un logiciel de détection des collisions, un logiciel de gestion des coûts/modifications, un logiciel d’appel d’offres et un logiciel d’exploitation des actifs.

Les données produites doivent être significatives pour que le client profite correctement de l’utilisation du BIM.

CDE, BIM et référentiels

Comme indiqué précédemment, il existe de nombreuses interprétations de ce qu’est un CDE, et des orientations ont été fournies dans les normes de l’industrie BS EN ISO 19650 et PAS1192. Mais notre conviction est que la définition d’un CDE doit être définitive, c’est pourquoi Oracle a été le fer de lance de la norme DIN SPEC 91391 en Allemagne.*  

Selon les directives des normes BS EN ISO 19650 et PAS1192, un CDE est simplement un environnement de collaboration que chacun utilise pour coordonner les informations sur le projet avec les membres de la Supply Chain.

La norme BS EN ISO 19650 est une norme internationale largement acceptée pour l’organisation et la numérisation des informations sur les bâtiments et les travaux de génie civil, y compris la modélisation des informations sur les bâtiments - la gestion des informations à l’aide de la modélisation des informations sur les bâtiments.
 
Le PAS1192, une série de normes nationales et de spécifications accessibles au public définissant le niveau 2 du BIM au Royaume-Uni, sur lequel la norme BS EN ISO 19650 a été basée.

La norme DIN SPEC 91391 en Allemagne cible les environnements de données des projets BIM et décrit à la fois la portée minimale et les fonctionnalités supplémentaires possibles d’un CDE. Elle se concentre sur les ensembles fonctionnels et l’échange ouvert de données entre les plates-formes de différents fabricants.

Si des CDE de différents fabricants sont utilisés dans le même projet de construction, un échange de données sans perte doit être garanti. La norme DIN SPEC 91391 décrit donc un concept d’interface pour l’échange de données entre plateformes de projet et définit des structures de données à cet effet.

Nous travaillons actuellement en étroite collaboration avec l’Organisation internationale de normalisation (ISO) sur les définitions spécifiques d’un CDE. Nous dirigeons également le groupe OpenCDE au sein de BuildingSMART International.

En savoir plus Oracle Aconex et le véritable CDE.

Oracle Construction and Engineering, leader global des solutions de gestion de construction et de gestion du portefeuille projets, vous aide à connecter vos équipes, processus et données tout au long du cyle de vie du projet. Améliorez l'efficacité et le pilotage de la réalisation des projets grâce à des solutions éprouvées pour le contrôle des projets, la planification de la construction, la gestion de portefeuille, le BIM/CDE et bien plus encore.

Articles similaires:

 

 

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.