X

Gestion de la construction : Actualités, Ressources et Meilleures pratiques

Osez la rupture : 3 bonnes raisons d’adopter des technologies élaborées dans le secteur de la construction et de l’ingénierie

Il y a dix-sept ans, avant même l’apparition des mots “cloud” et “SaaS”, l’équipe du tout premier bureau Aconex utilisait un modem RTC désespérément lent. Consulter ses e-mails et surfer sur le web était extrêmement laborieux.

Mais nous n’allions pas laisser une technologie dépassée entraver notre chemin. Nous avions de grands projets : transformer la manière dont les équipes projet travaillent ensemble, rendre les processus plus justes, plus simples et plus efficaces pour tout le monde.

Aujourd’hui, Aconex est à l’avant-garde de l’innovation à l’échelle internationale et vise à redéfinir le monde de la construction.

Le secteur de la construction a vu la technologie numérique exploser en raison d’une complexité accrue des projets, de l’exécution, des délais et d’une volonté générale de se moderniser. Nos innovations technologiques dans le secteur reflètent la croissance de la productivité de nos clients. Pour la majorité des entreprises qui n’ont pas encore sauté le pas, il est temps d’adopter des solutions élaborées et innovantes, pour ne pas risquer de manquer cette opportunité cruciale.

La rupture digitale : 3 raisons de se lancer maintenant

  1. Les opportunités du marché sont énormes et internationales. Le secteur de l’ingénierie et de la construction offre un potentiel de revenu considérable. En fait, d’ici 2030 le secteur devrait représenter un marché de l’ordre de 17,5 trillions de dollars. Mais faute de pouvoir optimiser leurs portefeuilles et d’uniformiser leurs techniques d’exécution des projets, les très grandes entreprises internationales perdent chaque année plus d’un trillion de dollars, d’après McKinsey.
  2. L’exécution des projets devient de plus en plus complexe. Les projets sont soit titanesques, répartis dans le monde entier, soit soumis à des délais extrêmement serrés ou impliquent un nombre grandissant de parties prenantes. Il faut donc faire preuve d’innovation dans la manière d’aborder la gestion de projets. Et pourtant, d’après une récente étude de McKinsey, seulement 1% du budget est alloué à l’informatique dans le secteur de la construction.
  3. Nous nous trouvons à un moment décisif propice à une rupture technologique. Nous pouvons tirer parti du cloud, de la mobilité, de l’intelligence artificielle (IA), de la modélisation des données du bâtiment (BIM), de la réalité virtuelle, du machine learning (apprentissage automatique), etc. pour résoudre ces problèmes. Nous avons l’opportunité, à l’échelle mondiale, de modifier la façon d’opérer dans la construction.

Il est temps d’opérer de véritables changements dans le secteur de la construction

Traditionnellement, le secteur de la construction est en retard en termes d’innovation, derrière le secteur de la fabrication. Ce dernier s’est distingué des autres secteurs d’activité en numérisant et en standardisant ses processus, en réduisant le gaspillage et en contrôlant son environnement pour optimiser la qualité et la sécurité. Grâce à ces avancées technologiques, les opportunités et la croissance du secteur de la fabrication ont fait un bond dans l’économie mondiale, alors que le marché de la construction reste en arrière.

De nombreuses personnes pensent que la standardisation implique une baisse dans la qualité des biens, comme par exemple le préfabriqué, ou qu’elle offre un choix plus limité. En réalité, comme ce secteur a investi dans les technologies et la mise en place de processus, il offre en fait un plus grand choix de produits qu’auparavant. L’industrie s’est appuyée sur la standardisation pour se perfectionner. Cette “boucle d’amélioration continue” est la clé de voute de la standardisation.

Allez de l’avant : machine learning, standardisation et amélioration continue

Beaucoup d’acteurs du secteur sont des leaders dans leur domaine. Par exemple, des directeurs de projet expérimentés à la pointe de l’excellence savent tout à fait comment éviter certains écueils. Cependant, ils se basent sur leur intuition – un autre mot pour “expérience”— qu’il est difficile d’analyser. La prochaine génération de directeurs de projet fera les mêmes erreurs avant d’atteindre la même expérience que leurs prédécesseurs. Le secteur s’est résigné à accepter ces erreurs, mais cela ne devrait pas être la norme. Nous devrions tirer des enseignements de tous ces manquements de sorte que, lorsque de nouveaux acteurs émergent, ils ne fassent plus les mêmes erreurs.

Nous devons tirer parti des nouvelles technologies – l’IA, le BIM, la réalité virtuelle, le machine learning, etc… – pour continuer à innover et accroître l’efficacité des acteurs du secteur. Ces technologies nous aideront à standardiser, optimiser la qualité, construire des environnements plus sûrs, développer des processus reproductibles. Nous comptons sur ces outils pour comprendre les flux d’informations au sein des projets et des systèmes. Si nous ne sommes pas capables de digérer cet afflux de données, nous ne pourrons pas améliorer nos processus.

De plus, les équipes devraient concentrer leurs efforts sur les tâches à plus haute valeur ajoutée et s’occuper en priorité de la sécurité et la qualité au lieu de s’adonner à des tâches ordinaires et répétitives. Nous devrions identifier des pistes d’amélioration au lieu de déchiffrer des informations et procéder à la saisie de ces données. Ce sont les machines qui devraient effectuer ceci pour nous – les calculs et le dur labeur – pour que nous puissions nous concentrer sur l’innovation et la gestion du changement.

Témoignage client : un secteur en mutation

Voici l’exemple d’un de nos clients aux Etats-Unis qui souhaitait améliorer les processus de demandes d’informations (RFI). Ce client a commencé à utiliser Aconex pour standardiser et optimiser les processus au sein de son organisation. Les résultats ont été stupéfiants : cette entreprise a pu raccourcir les temps d’exécution des RFI de 20 jours à 0.79 jours. En moyenne, il fallait attendre un mois pour obtenir une réponse à un RFI. Maintenant notre client reçoit une réponse dans la même journée. C’est ce type d’amélioration qui modifie le secteur en profondeur.

Notre secteur sera plus solide si nous travaillons ensemble. L’union fait la force. Je suis toujours inspiré par le nombre de leaders de notre secteur qui tente d’innover, car les opportunités sont là. Nous pouvons saisir cet instant et réussir en collaborant les uns avec les autres. Nous sommes tous membres d’un même écosystème et, ensemble, nous pouvons transformer la manière dont les équipes construisent le monde.

Je vous invite à visionner mon discours d'ouverture au sommet annuel Technologie et Construction 2017 (en anglais).

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.