X

Gestion de la construction : Actualités, Ressources et Meilleures pratiques

AECOM et TAV Construction révèlent les étapes menant au succès numérique

Janet Poses
Sr. Marketing Manager

Dans le cadre de son initiative Global Industry Council, Aconex, désormais une entité du groupe Oracle, s'est entretenue avec plusieurs experts du secteur sur la façon dont les entreprises pourraient économiser mille milliards de dollars en adoptant le numérique.

Les membres du GIC, AECOM, Bechtel, Chiyoda Corporation, Fluor, Lendlease et TAV Construction ont travaillé ensemble pour identifier les principaux défis, présenter des solutions et partager des exemples de réussite.

Lors de deux webinars récents, des leaders de l’ingénierie et de la construction ont expliqué comment la transition numérique peut transformer positivement le travail des professionnels de la construction au quotidien.

Orateurs :

  • Dr. Ahmet Citipitioglu, Directeur Ingénierie et Conception chez TAV Construction
  • Ken Panitz, Responsable méthodes, lean management et innovation pour les activités EIC chez CIMIC Group
  • Jim Dray, Dirigeant chez AECOM et Directeur Informatique chez Thornton Tomasetti

Quelles sont les bonnes pratiques des autres secteurs ?

Les leaders innovants de l’ingénierie et de la construction s’inspirent des stratégies efficaces développées dans d’autres secteurs tout en se posant la question : « Que peut-on standardiser ? » Voici quelques exemples de bonnes stratégies mises en place par TAV Construction, CIMIC Group et Thornton Tomasetti.

  • TAV s'inspire de l'industrie aéroportuaire. Les centres techniques centralisés des aéroports ont incité TAV à utiliser Aconex - parmi d'autres systèmes collaboratifs - pour gérer leurs projets de façon centralisée. Ahmet explique qu'une approche centralisée "diffuse la connaissance à toute l'équipe de construction". L'équipe d'Ahmet capture et gère de façon centralisée les données tout au long du projet pour toutes les opérations aéroportuaires.
  • L’entreprise CIMIC met l'accent sur la diversité au sein de ses équipes. Ken Panitz de CIMIC souligne l'importance de former des équipes technologiques en recrutant des professionnels du secteur de l’ingénierie et de la construction qui soient passionnés par le changement et l'innovation. Ken déclare : « Il s’agit d’un état d'esprit plus que d'un ensemble de compétences. Dès que quelque chose n'est pas impossible, cela devient rapidement la norme. Trouvez les bonnes personnes... et réalisez-le. »
  • Thornton Tomasetti recherche l'innovation dans l’informatique. Jim Dray met en place des équipes expérimentées dans l’incubation de petites entreprises pour tester de nouvelles technologies. Une équipe dédiée à l'essai de nouvelles technologies permet de libérer du temps aux chefs de projet afin qu’ils puissent se concentrer sur l’exécution de leur projet. L'équipe de Jim aspire à « dégager différentes sources de revenus et un avantage concurrentiel » en explorant de nouvelles technologies. « Il y a bien un lien entre ce qui a déjà été fait dans d'autres secteurs et ce que nous cherchons à apprendre en ingénierie », dit Jim.

Exemples de transition numérique réussie par des leaders mondiaux de l’ingénierie et de la construction

TAV Construction : 5 étapes pour supporter les opérations récurrentes en tirant parti des données.

Ahmet a saisi l'occasion d'améliorer la gestion et la transmission de l'information projet et constate que " la quantité de détails que nous fournissons aux exploitants est bien plus importante qu'auparavant ", parce que nous suivons les cinq étapes suivantes :

  1. Organiser les données en s’appuyant sur le BIM.
  2. Développer une « équipe d’intervention numérique » pour gérer la livraison.
  3. Mettre en place de structures de données flexibles - en tenant compte du fait qu'un architecte peut interpréter les mêmes données différemment d’une entreprise ou d'un exploitant.
  4. Établir des processus pour s'assurer que les données sont à jour et utilisables.
  5. Intégrer le BIM avec le SIG (Système d’Information Géographique) pour fournir le contexte pour les maquettes.

CIMIC : 6 conseils pour atteindre l'excellence dans ses processus

Ken fait référence à la règle d'automatisation de Bill Gates, en déclarant : " Si vous automatisez un processus inefficace, cela amplifie l'inefficacité ". Le mantra de Ken est : "Le personnel, puis le processus, puis la technologie. Ne soyez pas esclaves du système, mais maîtres du système."

Voici les six conseils de CIMIC pour atteindre l’excellence dans ses processus :

  1. Demandez-vous ce que ce processus vous apporte.
  2. Ne répliquez pas l'effort.
  3. Optimisez un processus en l'éliminant.
  4. Unifiez les opérations et l'informatique pour innover.
  5. Recherchez des solutions ouvertes proposant des API. (Ken met en garde : si un fournisseur de technologie ne propose pas d'API, considérez ceci comme un véritable obstacle).
  6. Développez une culture de recherche d'opportunités.

AECOM : Maximisez les bénéfices du projet grâce aux "centres d'excellence".

Jim explique comment les centres d'excellence d’AECOM aident à réduire les risques liés aux projets et à accroître l'adoption des nouvelles technologies. Il estime que "l'approche de notre équipe d’intervention réduit la résistance au changement" en fournissant support et conseils en continu. Le centre d’excellence apporte une valeur tangible aux projets et aux organisations en :

  • aidant les chefs de projet à définir les exigences, adopter et soutenir la bonne technologie ;
  • s’appuyant sur la technologie pendant les présentations commerciales pour remporter de nouveaux contrats ;
  • répondant à des objectifs spécifiques : comme concevoir le plan d'exécution BIM ou rédiger des normes BIM à usage interne et pour le client.

Optimisation, automatisation, et centralisation : les mesures à prendre pour favoriser l’adoption de la technologie numérique.

Le groupe CIMIC a intégré avec succès l'amélioration des processus et la transition numérique dans toute l'entreprise. Par exemple, après avoir examiné les processus d'approvisionnement de son organisation, Ken a conclu : « Si nous exploitions une épicerie et suivions ce processus d'approvisionnement, nous serions affamés tant notre processus d'achat est complexe. » En conséquence, CIMIC a accéléré la cadence des processus en passant de deux semaines à 1,5 jour – réduisant le personnel de 8 à 4 personnes – en optimisant et en automatisant les processus de l’organisation.

TAV Construction utilise un système centralisé et le BIM pour capturer l'information et gérer les données et les conceptions, fournissant 10 à 20 fois plus de détails pour le DOE. "Le BIM était l'outil parfait pour combiner toutes les données", explique Ahmet, grâce à un système centralisé permettant la capture complète des données. L'exploitation et la maintenance – de loin les plus longues phases de tout projet – sont les bénéficiaires ultimes. TAV utilise également les technologies de cloud computing pour éliminer les investissements informatiques et les coûts inhérents.

Pour en savoir plus, regardez les webinars (en anglais) :
“5 étapes pour assurer la transition numérique” avec Jim Dray de Thornton Tomasetti et Santiago Ferrer du Boston Consulting Group.
“5 clés pour assurer la transition numérique de vos projets d’ingénierie et de construction” avec Dr. Ahmet Citipitioglu de TAV Construction, Ken Panitz de CIMIC et Andrew Newsome du Boston Consulting Group.

Be the first to comment

Comments ( 0 )
Please enter your name.Please provide a valid email address.Please enter a comment.CAPTCHA challenge response provided was incorrect. Please try again.