samedi sept. 20, 2008

Modèles open source, Spring, JavaEE, ...

A l'heure ou les changements dans le modèle de support SpringSource créent la polémique, je retombe sur cette présentation mise en ligne par FaberNovel il y a exactement un an sur les modèles économiques des projets du Libre. Avec un an de recul, voici qq réflexions :

• Open Source et profits ne sont pas antinomiques (Libre et Gratuit ne sont pas synonymes).
• Il y a plusieurs moyens de tirer un profit commercial d'un projet open source.
• Celui qui dit avoir trouvé le seul vrai modèle qui peut fonctionner a tord.
• License (OSI bien entendu), copyright et gouvernance sont trois axes différents mais complémentaires..
• N'en déplaise à certains, la méritocratie à la Apache n'est pas le seul moyen de faire du Libre (MySQL, JBoss, etc...).
• Qu'un contrat de service rajoute des fonctionnalités avancées et un accès à des patches ne me parait pas choquant (reste à définir "avancées").
• Que le fix qui a servi à faire le patch ne soit pas immédiatement intégré dans la projet (trunk) est discutable.
• Que l'on rende des fonctionnalités existantes payantes est plus condamnable.

Enfin plus précisément sur la cas Spring, je ne peux que conseiller JavaEE comme alternative, non pas cette fois-ci pour des raisons techniques, mais bien parce que c'est là la seule façon de ne pas être lié à un fournisseur unique. On a tendance à oublier cette propriété fondamentale de tout standard.

jeudi août 28, 2008

SDPY 2006 - licence pour Java Open Source


•   Java Open Source - Votre avis nous intéresse! (Mon, Aug 28, 2006)
Sun a annoncé que la licence utilisée pour la mise en Open Source de Java serait une licence OSI....

Pour être tout à fait honnête, à cette époque déjà (quelques mois avant l'annonce publique), la GPL tenait déjà bien la corde. Ce qui est intéressant dans la relecture de ce billet, c'est le commentaire de bjb qui avait presque tout juste. Avec un peu plus de temps GPLv3 aurait été un bon candidat, mais le risque était trop grand sans un minimum de recul sur l'usage de cette nouvelle licence. Depuis, OpenOffice a annoncé son adoption de la GPLv3.

mardi juil. 22, 2008

Gartner sur l'open source Sun : "Strong Positive"

Si vous m'avez entendu présenter sur GlassFish, j'ai probablement mentionné les commentaires de Gartner en expliquant que vous (développeur, architecte) n'accordiez peut-être pas beaucoup d'intérêt à ce genre de commentaire, mais qu'il suffisait probablement de monter de un ou de deux crans dans la hiérarchie pour que ca devienne absolument capital.

Dans la série donc "J'ai besoin que mon patron me lâche la grappe", le dernier rapport du Gartner (en date de Juillet 2008) est particulièrement positif dans les catégories OpenSource (GlassFish, MySQL, ...), Java et SOA (OpenESB). En voici un extrait:

"Sun is a premier contributor of key technologies to the open-source movement. From OpenSolaris, to middleware (GlassFish), DBMS (MySQL) and Java, Sun has delivered innovative code into various communities."

Pour le reste, voici le lien pour le patron de votre patron:
http://mediaproducts.gartner.com/reprints/sunmicrosystems/article4/article4.html

lundi juin 02, 2008

Eben Moglen - OpenSource isn't what matters

Not particularly recent, but here's a set of interesting talks by Eben Moglen (if you've never heard Eben speak, you really should):
Licensing in the Web 2.0 Era - a grumpy Eben challenging Tim O'Reilly pretty hard here.
Freedom Businesses Protect Privacy - can Google really do "no evil"?

See also this longer discussion \*at\* Google. Also of interest, the (very) short statement from Eben when Sun open sourced Java under the GPL.

mercredi mai 28, 2008

Sun collaborating on open source projects

Other than being a GlassFish evangelist/ambassador (pick which ever you like best), I also handle the Sun technical relationship with the press in France for software and Java topics. Coming back from JavaOne usually means spending sometime on what was covered during a week full of announcements.

This time was no exception but I'd like to share what I think is an interesting development.
The WebSynergy announcement (a Sun and Liferay engineering collaboration) was picked-up by most journalists as being an interesting case of Sun collaborating in the Open Source world (and not wanting to "own" all the developments). I've also seen blogs and heard podcasts on this very same topic. I'd simply like to point out two other similar, yet recent cases :
TopLink Essentials (soon moving to EclipseLink) is a collaboration between Sun and Oracle at the heart of the GlassFish project.
• The Sailfin Telco application server is an engineering collaboration between Sun and Ericsson to extend GlassFish with SIP functionality.

An Open Source project governance is no more but no less important than the license that project uses. In any case, I'd argue that just like for licenses, governance models (and the collaborations they enable) can be many. I don't believe Sun wants to settle on any single one. Clearly in the above cases we believe these are win-win situations.

jeudi mars 27, 2008

MySQL et GlassFish dans un bateau

Sun a donc récemment conclu le rachat de MySQL AB (à peine plus d'un mois après l'annonce du rachat). C'est maintenant le tour d'une distribution qui intègre GlassFish et MySQL d'être mise en ligne.

La distribution complète fait moins de 150 Mo (le double sur disque) et intègre le serveur d'applications Java EE Open Source GlassFish v2ur1 (Sun App Server 9.1ur1), MySQL Community Server 5.0 et bien entendu le pilote JDBC MySQL (version 5.1.16). Cette distribution est disponible ICI et s'adresse aux plate-formes Solaris, Linux, Windows et Mac. La documentation "Installing Application Server 9.1 Update 1 with MySQL Community Server" et les Release Notes sont disponibles. Le blog de Sathyan discute également d'une application de test.

L'option par défaut "SMALL" pour la base de données lors de l'installation correspond à 64 Mo ou moins (clairement une plate-forme de développement).

Une fois le tout installé (installations interactive ou silencieuse), le serveur d'application est démarré de la manière suivante (démarrage possible également dans l'installeur) :
% INSTALL_HOME/bin/asadmin start-domain
Le reste de la documentation du serveur d'application est ici.

... et MySQL nécessite l'exécution de ces quelques commandes (documentées ici):
% sh INSTALL_HOME/mysql/scripts/mysql_install_db
% INSTALL_HOME/mysql/bin/mysqladmin -u root password 'new-password'
% INSTALL_HOME/mysql/bin/safe_mysqld [--defaults-file=install-dir/mysql/mysql.ini --user=root] &
Le fichier de configuration mysql.ini se trouve dans le répertoire INSTALL_HOME/mysql. Pour prendre MySQL en main: Getting started, Documentation.

La création d'un pool de connexion vers MySQL avec la console graphique est alors simple (équivalent ligne de commande: % asadmin create-jdbc-connection-pool ...) :

Le driver JDBC n'est pas à installer séparément :

Tester la connexion, ça sert toujours (équivalent ligne de commande: % asadmin ping-connection-pool ...) :

Le support de GlassFish v2 (SJS AppServer 9.1) commence à 3500 euros pour 4 sockets et celui de MySQL Enterprise à 1599 euros par serveur pour un nombre d'appels illimités au support. L'accès aux patches est bien entendu intégré dans ces deux offres.

Mes discussions avec des utilisateurs (client, intégrateurs, éditeurs ou OEM) de GlassFish sont très réguliers et la question (somme toute raisonnable) qui revient le plus souvent était jusque là: "l'expérience avec la produit est très bonne, mais êtes-vous sérieux avec cette stratégie de support de produits Open Source?". Je n'ai plus eu droit à cette question depuis le rachat de MySQL.

mardi janv. 29, 2008

Les développeurs Open Source ne tombent pas du ciel (ou comment gagner le million)

Dans le bruit ambient de la blogosphère, il est facile de passer à coter de l'annonce de Sun de distribuer 1 million de dollars aux contributeurs externes pour les projets OpenSolaris, NetBeans, OpenJDK, OpenSPARC, OpenOffice et GlassFish.

C'est désormais les détails de ce programme qui sont disponibles. Chaque communauté citée ci-dessus poursuit des objectifs légèrement différents et propose donc ses propres règles. En ce qui concerne GlassFish dont je me suis occupé depuis quelques semaines, le nom officiel est GlassFish Awards Program et ses règles officielles sont ici (travail intéressant avec les "lawyers" au passage).

Le but n'est pas de tout paraphraser ici, mais sachez que:
- GlassFish, comme les autres communautés, dispose de $175k
- un bug bien rempli peut rapporter plusieurs centaines de $ (5 rapports de bug récompensés max)
- les contributions ne sont pas nécessairement du code: de la documentation, un article technique, la tenue d'un évenement, la création et l'animation d'un portail, sont tous de bons candidats
- les contributions de code ne sont pas nécessairement des enrichissements du seul produit GlassFish. L'amélioration du plugin Eclipse ou l'écriture de plugins pour le moteur de build continu Hudson sont de bons exemples.
- cette initiative concerne GlassFish et tous ses sous-projets (Metro, jMaki, Grizzly, etc, ...)
- de nombreux pays sont éligibles (pas autant qu'on aurait souhaité) au rang desquel bien entendu la France, la Belgique la Suisse, mais pas Quebec (il parait que c'est à cause d'une vielle loi française! ;)

N'hésitez pas à poser des questions. La FAQ est pour le moins naissante.
Enfin, le mail pour les soumissions (dès maintenant et avant le 30 juin):
gap-submissions @ glassfish.dev.java.net. Seule contrainte, écrire en anglais à cette adresse.

lundi janv. 21, 2008

Grenoble Software Event Report

I'm back from our Grenoble Sun & Partner Software Event. The attendance was fairly high with 190 (initial goal was 100) from 20 European countries. Attendees seemed to enjoy the presentations, the interactions with the speakers and the overal networking (of course, having this event in the heart of the French Alps was enjoyed by many). Kudos to Dominique for driving the effort for the overall event!

A lot of people (mainly partners) realized how much progress GlassFish has made and how competitive it's become wrt commercial products (in addition to Open Source competitors). My presentation slides are available here.

During the GlassFish breakout session we had some interesting discussion about whether Tomcat was competition to GlassFish or not (I think it is). One partner even questioned the future of Tomcat given what he considers as its lack of corporate backing. Others had more advanced questions related to their use of GlassFish in production (connection pools' ability to cope with failing database, ability to update default web apps deployed at the root web context) as well as some naming suggestions ;)

Of course, we also discussed the BEA acquisition by Oracle as well as the MySQL announcement. The overall impression was that both were very good news for Sun. Weblogic is a great product but the acquisition has Gartner's Pezzini suggesting postponing investment in BEA (FR_fr) for the moment. MySQL is seen as an ideal complement to GlassFish although the price paid, and previous investments to PostgreSQL or JavaDB were expressed as concerns. Jonathan's latest "Vortex" and Josh Berkus' blogs explain how this is only a validation of the Open Source Database previous investments. I don't believe databases can be compared to application servers anyhow and mySQL/JavaDB/postgreSQL sounds like a perfect combinaison to cover the full spectrum. Finally, while I like the "Oracle is buying the past while Sun is investing in the future", that too is over simplified.

There was also GlassFish-related content from Roman, Jason, and others (identity).

Paul Sandoz being local he obviously presented on REST/JAX-RS/Jersey and looking at the surveys, he was \*very\* successful in getting interest from the majority of participants. His presentation was a nice combination of REST concepts, JAX-WS introduction and Jersey demos.

I had a very nice diner with Paul and Roman Strobl with local Fondue. Roman failed to join OpenDS's Ludovic Poitou and myself on the next day for skying but his fellow Czech citizen Kamil (a GlassFish and NetBeans happy camper) didn't. Best snow and weather in a long time!

Overal, a great experience for what really seemed to be a Sun & Friends Software User Group event.
(event photos courtesy of Ludo)

lundi janv. 07, 2008

Grenoble Software Event is next week

The Grenoble Software Event at the Sun R&D facility is next week and there are a few places left (mainly for days 3&4). The event is for Sun engineers and CSI's. Attendance is free. Registration by simply sending a mail to gec-event-AT-sun.com.

Anyone up for skying on the Saturday after the event?

lundi nov. 12, 2007

SDPY - Java Open Source

Il y a un an, Java passait au GPL. Depuis, pas de fork, plutôt une belle coopération avec RedHat.

jeudi oct. 04, 2007

.Net - Now you can look (but no more)

Some people think something big happened over at Microsoft....

Miguel De Icaza (http://tirania.org/blog/archive/2007/Oct-03.html):
"People that are interested in continuing to contribute to Mono, or that are considering contributing to Mono's open source implementation of those class libraries should not look at this upcoming source code release."

"Sun and Java: it is possible that some customers were getting cozy with the ease of access to Java source code to the class libraries and this had some mounting pressure on Microsoft."


Now I have at least two questions:
- Will Microsoft go all the way to open source .Net like Sun did it for Java?
- how many customers will (mis)understand this announcement as the open sourcing of .Net? (Scoble is not alone).

Also of interest is Ted Neward posting the Q&A from Microsoft -

Q. Is this an open-source release?

Microsoft believes that a consistent framework for releasing source code – one the community can rely on – delivers the best value for customers and minimizes confusion. This is why use a set of source licenses, with clearly differentiated purposes, for source releases. (See http://www.microsoft.com/resources/sharedsource/licensingbasics/sharedsourcelicenses.mspx ) This particular release is being offered under the Microsoft Reference License.


If that doesn't read clearly to you, the short answer is NO.

Oh and finally, no tarball download it seems.

jeudi sept. 20, 2007

Présentation modèles OpenSource par faberNovel Consulting

faberNovel Consulting publie une série de slides sur les mécanismes de l'Open Source: licences, usages, business model, etc....

Slide 33, c'est un peu simpliste de mettre les sociétés sur un cadran de licences (ça ne fonctionne réellement que si la société a un seul produit phare). Coté Sun, Java est en GPL, Solaris est en CDDL (proche MPL), et d'autres projets sont en BSD. One size does not fit all.

Slide 51, ca fait un peu mal au coeur de voir qu'IBM est perçu comme fournissant plus que Sun quand on sait que la réalité (étude UE) c'est que Sun fait plus de trois fois plus (et encore sans compter Java, GlassFish, NetBeans, OpenSolaris).

A part ça, le document est vraiment détaillé et bien plus précis que certaines "études" payantes. Ca ce lit coté utilisateur, comme coté fournisseur d'offres Open Source.

lundi sept. 17, 2007

GlassFish v2: techno et business

Get GlassFish V2

GlassFish v2 et son clone supporté Sun Java System Application Server 9.1 sont annoncés en version finale aujourd'hui 17 Septembre 2007. Alors pourquoi Marc Fleury (fondateur de JBoss), estime-t-il qu'il s'agit du seul concurrent sérieux à JBoss?

Il s'agit d'un serveur Open Source (licence CDDL et GPLv2 avec exception ClassPath) de deuxième génération Java EE 5. La première génération date de la sortie du standard Java EE 5 en mai 2006. Après une progression régulière du nombre d'utilisateurs de GlassFish, cette deuxième génération vient rajouter, toujours en open source:
•  les fonctionnalités complètes de clustering (gestion de groupe, partage de charge et reprise sur erreur).
•  une performance qui le place devant les leaders du marché (résultat de benchmark SPECjAppServer2004 10% devant BEA WebLogic, 30% devant IBM WebSphere).
•  une interopérabilité unique des Services Web avancés avec Microsoft .Net (technologies WS-\* avec fiabilité, optimisation, sécurisation et transactions).
•  une étroite intégration avec les outils de développement NetBeans et Eclipse.

Bref, GlassFish v2 ce sont les fonctionnalités de Weblogic au prix de JBoss, et plus besoin de choisir entre fonctions d'entreprise (clustering & performance) et open source! Pour ce qui est du prix du support, il est particulièrement compétitif et commence à $4500/an pour 4 sockets.

L'avenir s'annonce passionnant avec:
•  une version 3 au développement bien avancé avec une architecture élégante à base de kernel et un temps de démarrage sans équivalent (<1 sec).
•  une collaboration avec Ericsson pour un serveur de communication telco (SIP) lui aussi en cours de développement
•  une spécification Java EE 6 qui sera implémentée dans GlassFish v3
•  une technologies JAX-RS pour faire des Web Service RESTful
•  et j'en oublie!

maj: Olivier de LMI.fr commente la sortie de GlassFish ici. A la lecture de cet article positif (ça fait du bien d'avoir un bon produit ;), on pourrait rajouter que:
•  si l'avance de 10% sur BEA WebLogic n'est pas significative, le ratio coût/performance l'est beaucoup plus
•  la notion de "client référence" en Open Source est différente de celle des éditeurs traditionnels à qui il faut payer la dime avant de pouvoir commencer à développer (je ne parle même pas du déploiement). Par définition, je ne peux pas connaitre tous les utilisateurs de GlassFish et ceux dont on parle sont en production.

mardi sept. 04, 2007

SDPY - Il y a un an, Sun abandonnait Java...

Il y a un an, je commentais sur un article qui annonçait l'abandon pur et simple de Java par Sun (!).
Intéressant à relire en prenant en compte le choix de la GPLv2, la mise en Open Source totale depuis mai 2007, le projet IcedTea, le nouveau symbole de bourse, etc...

dimanche juin 10, 2007

Avec l'open source on vend de tout


Oui, Sun compte bien vendre un maximum de produits grâce à l'open source, y compris du matériel (SPARC, x86 AMD ou Intel, blades ou racks, stockages, etc...). Mais il y a aussi (et d'abord) un modèle de support, de formation et d'expertise autour de Solaris, NetBeans, OpenOffice et maintenant GlassFish.

Solaris n'a jamais réellement été payant quand livré avec une machine Sun à tel point qu'on pouvait considérer obtenir gratuitement une machine en payant le système d'exploitation...

About

This blog has moved

Alexis Moussine-Pouchkine's Weblog

GlassFish - Stay Connected

Search

Archives
« avril 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
    
       
Today
Blogroll

No bookmarks in folder

News

No bookmarks in folder