lundi sept. 17, 2007

GlassFish v2: techno et business

Get GlassFish V2

GlassFish v2 et son clone supporté Sun Java System Application Server 9.1 sont annoncés en version finale aujourd'hui 17 Septembre 2007. Alors pourquoi Marc Fleury (fondateur de JBoss), estime-t-il qu'il s'agit du seul concurrent sérieux à JBoss?

Il s'agit d'un serveur Open Source (licence CDDL et GPLv2 avec exception ClassPath) de deuxième génération Java EE 5. La première génération date de la sortie du standard Java EE 5 en mai 2006. Après une progression régulière du nombre d'utilisateurs de GlassFish, cette deuxième génération vient rajouter, toujours en open source:
•  les fonctionnalités complètes de clustering (gestion de groupe, partage de charge et reprise sur erreur).
•  une performance qui le place devant les leaders du marché (résultat de benchmark SPECjAppServer2004 10% devant BEA WebLogic, 30% devant IBM WebSphere).
•  une interopérabilité unique des Services Web avancés avec Microsoft .Net (technologies WS-\* avec fiabilité, optimisation, sécurisation et transactions).
•  une étroite intégration avec les outils de développement NetBeans et Eclipse.

Bref, GlassFish v2 ce sont les fonctionnalités de Weblogic au prix de JBoss, et plus besoin de choisir entre fonctions d'entreprise (clustering & performance) et open source! Pour ce qui est du prix du support, il est particulièrement compétitif et commence à $4500/an pour 4 sockets.

L'avenir s'annonce passionnant avec:
•  une version 3 au développement bien avancé avec une architecture élégante à base de kernel et un temps de démarrage sans équivalent (<1 sec).
•  une collaboration avec Ericsson pour un serveur de communication telco (SIP) lui aussi en cours de développement
•  une spécification Java EE 6 qui sera implémentée dans GlassFish v3
•  une technologies JAX-RS pour faire des Web Service RESTful
•  et j'en oublie!

maj: Olivier de LMI.fr commente la sortie de GlassFish ici. A la lecture de cet article positif (ça fait du bien d'avoir un bon produit ;), on pourrait rajouter que:
•  si l'avance de 10% sur BEA WebLogic n'est pas significative, le ratio coût/performance l'est beaucoup plus
•  la notion de "client référence" en Open Source est différente de celle des éditeurs traditionnels à qui il faut payer la dime avant de pouvoir commencer à développer (je ne parle même pas du déploiement). Par définition, je ne peux pas connaitre tous les utilisateurs de GlassFish et ceux dont on parle sont en production.

About

This blog has moved

Alexis Moussine-Pouchkine's Weblog

GlassFish - Stay Connected

Search

Archives
« avril 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
    
       
Today
Blogroll

No bookmarks in folder

News

No bookmarks in folder