NetBeans 6.5 ou le grand écart entre Java EE et PHP

Les mois et les années passent et les versions de NetBeans apportent régulièrement leur lot de nouvelles fonctionnalités et d'amélioration de l'existant. Le tout avec un périmètre fonctionnel impressionnant. Les tchèques (l'essentiel de l'équipe NetBeans est à Prague) sont de redoutables ingénieurs.

NetBeans 6.5

Vu de ma fenêtre GlassFish j'apprécie beaucoup la compilation incrémentale et le déploiement instantané qui, completé par la préservation de sessions dans GlassFish v3 (lors de re-déploiements), donnent un paradigme de développement sauvegarde/rechargement très séduisant. Plus de compilation, de packaging, de déploiement explicites et autres redémarrages.

Le support Groovy et Grails est désormais intégré dans l'outils (là aussi le support Grails de GlassFish v3 est un bon complément), laissant ainsi Eclipse à la traine dans ce domaine en attendant les améliorations annoncées lors du rachat de G2One par SpringSource. La concurrence n'a (presque) que du bon.

Le support de Spring, Hibernate est amélioré, ainsi que la gestion de MySQL. Si on rajoute à ce dernier un support très abouti de PHP (refactoring, debug, ...), le bundle PHP de 24 Mb devrait en intéresser plus d'un. Le debug JavaScript coté client est une autre petite touche sympathique.

Enfin, vous avez aimé le support de JRuby, C/C++, JavaScript, Groovy, PHP, voici maintenant Python en Early access.

Comments:

Post a Comment:
Comments are closed for this entry.
About

This blog has moved

Alexis Moussine-Pouchkine's Weblog

GlassFish - Stay Connected

Search

Archives
« avril 2014
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
    
       
Today
Blogroll

No bookmarks in folder

News

No bookmarks in folder