jeudi oct. 02, 2014

#OOW14 Digital & SMAC: Social, Mobile, Analytics, Cloud

Tuesday at #OOW14 was again a day with new major announcements made by Thomas Kurian and demonstrated on stage by Larry Ellison around SMAC, which, as was saying Intel's CIO, will make everything smart and connected, and be a massive shift. And this will drive the Digital transformation.

Digital  Transformation

Dr. Didier Bonnet from Capgemini started the day with a very interesting introduction on Digital transformation and what needs to be done to really turn this investment into a true advantage. A true advantage that can be up to +26% of profitability for digital savvy leaders, according to a Capgemini study.

The 4 points to keep in mind being:

  1. Have a vision: identify strategic assets,create a transformating vision, define a clear intent and outcome and keep evolving
  2. Engage: wire with your customers/employees, drive adoption, and scale
  3. Provide governance: avoid duplication, put coherence into the program, prioritize, enable
  4. Have a Technology leadership: to enable the transforming experience leading to transforming operation and business model

Supporting this Digital Transformation guideline, you can understand "how", the SMAC (Social, Mobile, Analytics, Cloud) resonate, and drive the alignment of the Technology leadership enablers.

SMAC and Digital Transformation

Analytic plays a key role in providing insight at every stage. To get there, everybody is looking into creating Data Lake / Data Reservoir, but the question is: "how do you scan your data sources (structured / unstructured) being in Hadoop, NoSQL, or relational Databases and make them available to Business analysts as an information for knowledgeable insights efficiently ?" That's why we have developed and announced Big Data SQL, Big Data Discovery and Big Data Analytics, running on Oracle Engineered Systems (Big Data Appliance, Exadata, and Exalytics), and available on-premises or in Oracle Cloud as a Service.

In few words, Big Data SQL is a way to query all your Data in one single SQL statement from multiple sources, and very efficiently, as we did for Hadoop, what we did for Exadata: decompose the query to process it at the hadoop node level and return only the result to the database for aggregation. This lead to very rapidly scan your Oracle Database, your NoSQL and your Hadoop, and create the illusion that all the data is in one place. But this is only one piece of the puzzle, the other piece is to provide simple tools for non Data scientists to do discovery, for prediction and correlation in Hadoop, the visual face of hadoop with Big Data Discovery and at the Business Intelligence level with Big Data Analytics. Big Data Analytics is also a set of tools which help you explore data in your Databases and Hadoop, very fast thanks to in-memory and easily thanks to a simple user interface.

This other aspect of Digital, is of course Mobility. Here also major announcements were made around mobile, where we will provide a mobile applications development framework that help you to create application that can run anyware, on iOS, Android, mobiles and tablettes, as well as your usual desktop. Write-once, run anywhere. All supported with a mobile cloud service to provide APIs, shape, persitence and analytics around your devices... adding mobile security identity management and secure (corporate) applications container. All in all  true enabler for not only your mobiles & BOYD strategy but also for IoT (Internet of Things).

Last but not least, we also announced yesterday, Documents sharing & Social Network services in the Cloud... As you can see all the Technology leadership to shape your Digital Transformation.

vendredi févr. 06, 2009

OpenStorage : la révolution dans la gestion des données

Avant de plonger dans la naissance de la révolution OpenStorage, j'aimerais commencer par souligner 2 éléments importants de la gestion des données aujourd'hui :
  • l'explosion des données à gérer, stocker, analyser. Nous en sommes déjà aux PB dans les entreprises (j'ai personnellement 2TB sur mon bureau...)... bientôt les Exabytes...
  • un marché propriétaire et captif pour les stocker. Si je me permets une analogie, un marché qui ressemble fortement au marché des imprimantes : grosse compétition sur le stockage au prix au giga (l'imprimante au moins cher) et ensuite, un prix très élevé sur les fonctions propriétaires additionnelles indispensables pour gérer de telles volumétries -logiciels de réplications, de snapshots, de compression... - (cartouches propriétaires et non standard pour les imprimantes)
Et Sun dans tout ça ? Nous sommes effectivement très présents sur le marché du stockage, et comme nous aimons beaucoup l'innovation, nous avons pris un virage radical dans l'économie du stockage et de la gestion des données : l'Open Storage. La première solution qui nous a servi de validation du concept s'appelle le X4500 : un serveur hybride, moitié stockage, moitié serveur, permettant de stocker 48TB dans 4U, mais surtout une solution performante, ouverte et intégrée, qui représente déjà 11PB chez un de nos clients français dans le monde de la recherche. Une solution qui fournit toutes les fonctions nécessaires dès le départ : le prix au giga incluant la réplication, le snapshot, la compression... et plus besoin de fsck() car le système de fichier (ZFS) garantit l'intégrité : une des raisons majeures pour laquelle notre client avec 11PB a retenu cette solution (imaginez que vous soyez obligé de vérifier l'intégrité d'un système de fichier de 48TB : ça prend du temps !).

Comme cette solution est basée à 100% sur nos technologies matérielles et logicielles, cela nous permet d'avoir une approche au meilleur coût, surtout que nous valorisons l'open source pour l'enrichir. Voilà pour le deuxième point évoqué plus haut : fini le marché propriétaire et captif, vive l'Open Storage !

Maintenant, il est également important de répondre au premier point : l'explosion des données à traiter. Ce point est critique et suppose une toute nouvelle approche par rapport aux systèmes de stockages classiques SAN ou NAS actuels. En effet, comment traiter toujours plus de données ? Un premier élément de réponse nous est donné par Google, qui, ne trouvant pas de solution sur le marché pour classer toutes les données d'internet a développé sa propre solution. Le principe est simple : comme il est impossible de ramener des PB, voir Exabytes de données vers des serveurs de traitements, ils ont intégré l'application au plus près des données, données qui sont réparties sur les briques à la fois serveur et stockage : le GoogleFS et l'algorithme Map/Reduce... qui sont maintenant disponibles en open source, au travers des projets hadoop (Map/Reduce) et HDFS (GoogleFS)... Je viens d'ailleurs de récupérer l'image ISO OpenSolaris (livehadoop) incluant l'ensemble pour jouer un peu avec (grâce à VirtualBox). Evidement, la brique Sun X4540 (extension du X4500) correspond parfaitement à ce type de déploiement. C'est d'ailleurs ce qu'a fait Greenplum pour sa solution de Business Intelligence.

Bien entendu, tout le monde n'a pas encore Hadoop chez soi, quoi que, les personnes cherchant à faire de l'analyse sur des données non structurées (donc massives) regardent cela de très près. Par contre, tout le monde possède des serveurs de fichiers, qui, eux aussi voient leur besoin en stockage croitre de façon dramatique... C'est là que nous avons décidé d'agir avec les dernières solutions Open Storage (S7110, S7210 et S7410) avec, en prime, des fonctions d'analyses  du stockage (adaptables à vos besoins) et des performances uniques à ce jour, y compris pour stocker les données du "Cloud" avec MySQL.

Notre capacité à combiner les innovations matérielles ET le logiciel au sein des systèmes Open Storage nous permet d'obtenir des performances extrèmes, de part la combinaison des disques SSD et du système de fichier ZFS capable de l'exploiter (avoir des disques SSD est une condition nécessaire mais pas suffisante - pour ceux qui n'auraient que cela à leur catalogue- il faut également un système de fichier "SSD aware" - merci ZFS). Jusqu'à :

  • 5x et 40x !!! sur les IOPS
  • avec un temps de réponse autour de 1ms ! (une fois le cache SSD "chaud" - ce qui peut prendre un peu de temps)
... mais quand même, pour les suspicieux, les résultats sont là avec en plus pas mal de règles de mise en oeuvre en fonction des types de profils d'I/O qui sont donnés par Brendan Gregg.

Comme je le disais récemment, l'avantage de la démarche d'adoption des technologies ouvertes de Sun, c'est que non seulement vous pouvez télécharger le logiciel mais aussi le matériel ! pour l'essayer chez vous gratuitement ! Et en plus très simple à installer, à en croire ceux qui l'ont déjà testé :

Si vous voulez en savoir plus, l'un des développeurs de cette technologie, expert en performance, sera à Paris le 18 Mars, Roch Bourbonnais. Je vous tiendrai informé prochainement de la logistique pour ceux que cela intéresse. Mais vous pouvez dès maintenant réserver votre soirée...

Translate in English

About

Eric Bezille

Search

Archives
« avril 2015
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
  
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
   
       
Today