mercredi juil. 16, 2014

Nouvelle édition du Magazine One!

La nouvelle édition du magazine One est disponible!

Réinventer la gestion des données

Au sommaire de cette nouvelle édition:

- du support au Cloud, comment adopter le Cloud tout en maitrisant les risques?
- le business 24x7, maitriser la croissance de votre entreprise
- un marketing automatiquement meilleur, moins d'effort pour un meilleur ROI!

 

 

mardi juil. 08, 2014

La transformation digitale au cœur de l'expérience de l'usager

Dans un monde où les comportements des consommateurs ont changé radicalement, les organisations du secteur public se doivent également d'intégrer le digital au cœur de leur relation avec les usagers.

Cliquez-ici pour visionner la vidéo

Les solutions Oracle Expérience Client à destination des usagers sont faites pour accompagner les entreprises et les organisations du secteur public dans leur transformation digitale.


lundi juil. 07, 2014

Les 5 étapes d’une campagne Marketing Automation réussie

Par , Business development manager, Oracle

Tendance phare depuis le milieu des années 2000, les solutions de marketing automation connaissent aujourd’hui une nouvelle dynamique grâce à l’a généralisation du marketing digital et grâce aux nouvelles perspectives offertes par le cloud. Les plateformes disponibles aujourd’hui sur le marché se veulent entièrement connectées et intégrées depuis la gestion des leads jusqu’à leur conversion, et  font le bonheur (partagé) et des marketeurs et commerciaux.

Le marketing automation ou modern marketing développe la notion sous-jacente d’inbound marketing. Bien que le marketing outbound n’ait pas dit son dernier mot, l’inbound tend à s’arroger une vraie place pour fidéliser et convertir de nouveaux clients en les acheminant au travers d’un tunnel de conversion qui consiste à générer du trafic, transformer ce dernier en prospect, puis en client. L’inbound se conjugue donc très bien avec le marketing automation.


5 piliers pour un marketing automation performant

1.Un ciblage pertinent

Les solutions de marketing automation permettent par une collecte en temps réel des  données, de définir les profils et le comportement de ses prospects. On quitte l’interprétation pour revenir au rationnel et prendre les meilleures décisions sur la base des besoins et attentes exprimés par les cibles.

On cherche donc à cibler le plus précisément ses prospects pour mieux connaître leurs habitudes et leurs besoins. La segmentation vient ensuite en renfort pour définir des segments de prospects vers lesquels propulser l’information la plus pertinente. Cette étape de segmentation est celle de la définition des “buyer personae” : 4 à 5 profils clients à identifier et sur lesquels focaliser ses actions marketing. Il faut alors définir leur personnalité, et identifier les médias que fréquentent les buyer personae pour y publier des contenus. Enfin, une fois ces profils définis , il ne reste plus qu’à développer une stratégie éditoriale propre pour créer le contenu recherché par les cibles.

Cibler ses buyer personae pour une stratégie éditoriale efficace

Le ciblage est une dimension primordiale pour atteindre une stratégie éditoriale convaincante, en accord avec les attentes de ses prospects. Un marketing automation efficace permettra de fournir à ses leads les contenus en rapport avec leurs besoins précis. Communiquer sur différents blogs qui intéressent vos buyers personae, animer ses réseaux sociaux en fonction des cibles les plus fréquentes sur ces derniers, tels sont les optimisations possibles en faisant le choix du marketing automation.

en plus des processus standard de ciblage sur les critères classiques disponibles dans une base de données clients, la solution Eloqua permet d’apporter une nouvelle dimension à vos stratégies de ciblage en proposant de cibler sur des dimensions devenues essentielles dans un contexte client de plus en plus digitalisé  :
  • les consultations de votre site web
  • les téléchargements effectués
  • les interventions sur les réseaux sociaux
  • les requêtes dans les moteurs de recherche
  • les réactions suite à l’envoi d’e-mails

2. Favoriser les interactions

Etre attentif et capable de suivre les besoins des cibles est un bon point, motiver les interactions est encore plus intéressant. L’engagement est une valeur particulière qui témoigne du potentiel de fidélisation des leads, une fidélisation primordiale pour créer de la valeur à long terme au travers du capital client .

Mais comment favoriser les interactions ?
Tout simplement en adaptant le contenu, le marketing automation permet de gérer ses campagnes cross-canal en filtrant chaque lead pour propulser un contenu personnalisé et par voie de conséquence atteindre la cible. Segmenter les mailings en proposant des contenus adaptés à chaque cible par exemple. On retrouve le ciblage précédent permettant d’obtenir un ses buyer personae et de promouvoir un contenu adapté pour chacun.
  • Les publications sur des blogs et dans des médias spécialisés qui intéressent vos cibles sont un levier très utile à créer des interactions.
  • Les réseaux sociaux concentrent un fort engagement où les utilisateurs ont la liberté de partager et de commenter toute publication, en segmentant ses publications selon les réseaux : les marques peuvent mieux viser les utilisateurs spécifiques de ces réseaux.
  • Mener un véritable story-telling pour rendre le contenu différenciateur. Faites découvrir à vos cibles une identité spécifique de votre marque, mise en scène pour remporter de l’adhésion et des émotions.

3. Améliorer le taux de conversion

Accompagner le processus de vente jusqu’à la transaction, voici ce qu’attendent la majorité des directeurs marketing ou ventes d’une solution de marketing automation. Le tunnel parcouru par le futur client se resserre jusqu’à la conversion, la vente. Ce tunnel de l’inbound marketing intègre le marketing bien plus loin dans la relation client. Les directions marketing prennent en charge, par des automatismes, les actions passées des directions commerciales : les campagnes de mailing, les contenus adaptés et les conversions des clients acheminés par le marketing automation sont une partie intégrante du processus de vente. On peut d’ailleurs mesurer le taux de conversion de ces leviers marketing.


La landing page, l’extrémité du tunnel de conversion

Pour accèder à l'intégralité de cet article,
cliquez-ici

mercredi juil. 02, 2014

On ne se préoccupe souvent que de ce qui est mesuré. Mais est-ce vraiment ce qui compte pour vos clients ?

De plus en plus de gens pensent que l'on devrait se préoccuper un peu moins de sa durée moyenne de traitement et de son taux de résolution au premier appel, et s'inquiéter un peu plus de son score de recommandation et de son taux de satisfaction client. Qui a raison ? Quelle importance ?

Bien sûr, nous nous intéressons forcément aux indicateurs, notamment parce que si l'on dépasse ou améliore certains KPI, cela a souvent un impact sur nos primes. Mais c'est justement là qu'est le problème : on ne fait que ce qui est mesuré - et récompensé.

Mais tout ça doit changer. Parce qu'à moins d'être coincé depuis un bon moment sur une lointaine île déserte sans Internet, vous avez certainement remarqué l'importance accordée aujourd'hui au parcours client, à la perception de la marque par les clients, leurs attentes, leurs préférences, leurs émotions, leurs recommandations - la liste de toutes ces nouvelles préoccupations est sans fin.

Alors que s'est-il passé pour que nous soyons aujourd'hui sur le point d'abandonner les indicateurs plus traditionnels, pour nous tourner vers un nouvel ensemble de mesures plus 'sensibles' ?

La réponse tient en deux mots : la révolution numérique. Autrement dit, l'impact des nouvelles technologies émergentes sur le comportement des clients et des salariés. Au cours de la dernière décennie, les technologies ont profondément modifié la façon dont les clients interagissent avec les marques. La connectivité permanente est devenue la norme avec l'accès mobile, le partage sur les réseaux sociaux et le temps réel, toutes ces évolutions permettant la circulation rapide des informations et l'élaboration communautaire des avis et des décisions (qui ont neutralisé l'impact des conseils formulés par les entreprises). Nous sommes aujourd'hui devenus des super-consommateurs,auto-formés et autonomes.

Quelles en sont les conséquences ? Pour survivre à cette révolution,les entreprises adaptent leur fonctionnement à ce nouvel univers digital.ATTENTION : si votre entreprise n'est pas déjà en train de préparer sérieusement la transformation numérique de son expérience client (CX), il est peut-être temps de chercher un autre travail. Les projets de transformation numérique liés à l'expérience client constituent pour les responsables du Service Client une opportunité extraordinaire de repositionner le Service sur un pied d'égalité avec le Marketing et les Ventes.

Pour piloter l'activité en fonction des goûts, des préférences et des émotions du client, qui est mieux placé que celui qui est le plus souvent et le plus intensément à l'écoute des clients ? C'est bien le Service Client qu constate les conséquences de mauvaises décisions prises au niveau du front office ou du back office - celles qui perturbent le parcours client. C'est le Service Client qui doit régler les problèmes qu'engendrent ces interruptions.

Pour accèder à l'intégralité de l'article, cliquez-ici

About

about image


Le blog Oracle Applications France vous propose un autre regard sur toutes les applications Oracle : PeopleSoft, Siebel, Oracle E-Business Suite, Oracle Fusion Applications, Hyperion, JDE, ATG...


TWYT


Twitter

Search

Archives
« juillet 2014 »
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
 
1
3
4
5
6
9
10
11
12
13
14
15
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
   
       
Today